jeudi, septembre 29, 2016

Pas de revalorisation des retraites prévue au 1er octobre




PARIS (Reuters) - Il n'y aura pas de revalorisation des retraites au 1er octobre en raison de l'absence d'inflation, a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert.
Les retraités sont appelés par neuf de leurs organisations, dont leurs fédérations CGT, Force ouvrière, CFTC, CFE-CGC, FSU et Solidaires, à manifester dans la journée pour demander une revalorisation de leurs pensions. Christian Eckert a invoqué l'indexation des retraites sur l'inflation pour leur opposer une fin de non-recevoir.


L'inflation "est prévue à 0,8% l'année prochaine mais elle est nulle cette année (...) Revaloriser les retraites serait une dépense extrêmement importante. En matière de retraites, ce qui est important c'est d'assurer l'avenir, l'avenir est assuré", a-t-il déclaré sur LCI.

"Si l'inflation se révélait plus forte que prévue, il y aurait une revalorisation mais il n'est pas prévu de revalorisation puisque l'inflation est aujourd'hui à zéro", a ajouté le secrétaire d'Etat au Budget.
Les organisations de retraités dénoncent le fait que les pensions reculent par rapport aux salaires, ce qui est un effet mécanique des réformes successives du système de retraites, en particulier celles de 1993 et 2003.

"Des milliers de retraités n'ont plus les moyens de se soigner", déplorent ces organisations, qui demandent un retour de la revalorisation annuelle des retraites au 1er janvier et son indexation sur l'évolution du salaire moyen, ainsi qu'une pension au moins égale au smic pour une retraite complète.

Source:fr.reuters.com © Thomson Reuters 2016 Tous droits réservés.(Emmanuel Jarry)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.