Plaidoyer pour une éducation à la « condition terrestre »

Parfois à la peine pour canaliser la contestation manifestée par les jeunes lors des récentes grèves de l’école pour le climat, l’Éducation nationale aurait pourtant de quoi se réjouir : l’éducation au développement durable (EDD), entrée formellement dans les programmes français en 2007, n’a-t-elle pas fini par porter ses fruits ? Sans doute. Mais paradoxalement, cette crise pourrait bien en même temps rebattre les cartes de ce champ pédagogique interdisciplinaire qu’est l’EDD, notamment parce qu’elle interroge désormais la pertinence du concept de développement durable lui-même.   Suite...

Débat : Les limites du « Capital et idéologie » de Thomas Piketty

Thomas Piketty n’est décidément pas un économiste comme les autres ce que confirme son dernier pavé de 1 232 pages Capital et idéologie (Éditions du Seuil), publié le 12 septembre dernier. Non content d’irriter ses pairs en publiant ses travaux de recherche via l’édition et non dans des revues scientifiques, il se qualifie de chercheur en sciences sociales et non d’économiste, ce qui est d’ailleurs exact tant sa quête interdisciplinaire est grande.    Suite...

Pourquoi la France a besoin de l'énergie nucléaire Xerfi Canal Jean-Marc Jancovici




Et voir toutes les interventions de Jean-Marc Jancovici sur Xerfi Canal

THE BLOCKED COMPLETION OF THE EUROPEAN MONETARY UNION Making the case for a pragmatic use of fiscal leeway Sept 2019

The  reform  of  the  euro  zone  is  stuck.  Against  the   background  of  political  blockades,  this  report  examines  from  a  combined  economic  and  political science perspective how the Euro can be prepared for the next crisis. The report first identifies general requirements for the stabilization of economic and monetary  union.  Next,  the  report  reconstructs  the  political logic of the euro crisis and shows that the prospects  for  realizing  far-reaching  reform  proposals aiming at a fiscal union are poor. Subsequently, the  report  develops  a  proposal  of  how,  under  the  given circumstances, the room for maneuver with in  the  existing  framework  of  economic  and  monetary  union  can  be  extended  in  a  pragmatic  way  in  order  to  strengthen  national  fiscal  policy  as  an instrument of macroeconomic stabilization.  Suite...

Regardez "The New UN Climate Report: We're Screwed" sur YouTube | traduction "on est foutus".



Cette vidéo est la pire que j'ai vue... On est foutus!!!!  la  publication du CNRS hier, et le reportage de France 2 en ont répété l'argumentaire.

Changement climatique; transition énergétique et écologique... ce sera forcément douloureux pour tous!


Avec ses tresses raides et son air renfrogné, Greta Thunberg se trompe. Sur le climat, la jeune activiste suédoise exhorte nos dirigeants « à paniquer ».
Mais la priorité, ce n’est pas de paniquer. Elle est de dire la vérité.

Climate change What were the carbon dioxide levels prior to the last ice age?




For 800,000 years before about the year 1850 the amount of CO2 in the atmosphere varied between about 170 and 280 ppm. After 1850 that level started to rise due to anthropocene (man made) changes in our enclosed space ship planet system. That level is now about 414 ppm.
  • The increase in CO2 from 280 ppm in 1880 to 409 ppm in 2019 is a 46% increase of Co2(128/280*100) and 31.4% of the atmosphere CO2 is thus from humans (128/408*100).
IT’S THE HIGHEST CO2 LEVELS FOR 56 MILLION YEARS.
  • Present day CO2 or temperature levels are not unique, but the speed of these changes have never been seen before. Changes that typically take millions of years are now happening in a century.
The fact that CO2 levels and temperatures were higher millions of years ago is irrelevant to whether people living today will be negatively impacted by recent high levels.
because,
The effects of today's RAPID global warming are felt by societies and existing ecosystems adapted to the Holocene climate in OUR TIME - NOT the climate and CO2 levels that existed hundreds of thousand or millions of years ago which gave ecosystems time to adapt.
“The data show the present idea that rises in CO2-levels that used to take millions of years, are now happening in a century”
Over Earth's history, there were times where atmospheric CO2 was higher than current levels. Intriguingly, the planet experienced widespread regions of glaciation during some of those periods. Does this contradict the warming effect of CO2?
No, for one simple reason. CO2 is not the only driver of climate. To understand past climate, we need to include other forcings that drive climate.
Also, before SUVs, volcanos and flood basalt events could release huge amounts of CO2.
“In the past, when CO2 levels rose higher than they are today, it often happened over millions of years and the various forms of life on earth were able to evolve and adapt. But there were a number of times when CO2 levels and temperatures rose as quickly as they have risen in the last 100 years. These changes had profound consequences leading to mass extinctions. For example, 252 million years ago there was a rapid rise in CO2 due to a series of volcano eruptions, and global temperatures rose 11 deg. C wiping out 95% of all species on earth.
Last 10 000 years:
Total human carbon dioxide emissions could match those of Earth's last major greenhouse warming event in fewer than five generations, new research finds. A new study finds humans are pumping carbon dioxide into the atmosphere at a rate nine to 10 times higher than the greenhouse gas was emitted during the Paleocene-Eocene Thermal Maximum (PETM), a global warming event that occurred roughly 56 million years ago.
Our impact is almost unreal:
  • Yes, the climate has changed before. But warming has never hit the entire planet at once the way it is now, new research shows. When was the last time the planet had nearly 8 billion people burning fossil fuels warming the planet out of its natural cycles?
  • The climate hasn't changed much since we settled into towns, invented plumbing, and started calling ourselves civilized.
  • Thus it’s dramatic how fast we left the stable temperatures that allowed the development of agriculture and human civilization to arise.

Changement climatique : les résultats des nouvelles simulations françaises

La communauté internationale en climatologie est engagée dans un important exercice de simulations numériques du climat, passé et futur. Ses conclusions contribueront de manière majeure au premier volet du sixième rapport d’évaluation du GIEC1, dont la publication est prévue en 2021. Les scientifiques français impliqués dans ce travail, notamment au CNRS, au CEA et à Météo-France, ont été les premiers à rendre leur copie et viennent de dévoiler les grandes lignes de leurs résultats. Leurs nouveaux modèles prévoient notamment un réchauffement plus important en 2100 que les versions précédentes. Ils progressent aussi dans leur description du climat à l’échelle régionale.     Suite...

Cease increasing carbon dioxide in the atmosphere by massive tree planting


Far from exaggerating the coming climate change, scientists have been underestimating it. Many observers are now saying we can't avoid it and that we are heading for selective collapses on our home planet . But this article suggests massive tree planting in deforested areas could be a solution.

Read on....

Thomas Piketty Thomas Piketty propose de dépasser la propriété privée par la propriété sociale et temporaire...

Thomas Piketty, économiste, était  l'invité du grand entretien de Nicolas Demorand et Léa Salamé à 8h2 sur France Inter le 9 septembre 2019.

Après le succès de son ouvrage "Le Capital au XXIe siècle", l'économiste Thomas Pketty présente son nouvel essai, intitulé "Capital et idéologie". Dans ce livre d'un millier de pages, il tente d'étudier "l'histoire des systèmes de justification de l'inégalité" : "Comment chaque société a besoin de se raconter un grand récit pour justifier la structure de ses inégalités sociales, sinon elles seraient insupportables",

Faut-il quitter les réseaux sociaux?


D’abord, ça veut dire quoi de quitter les réseaux sociaux ? Pour moi, cela signifie deux choses fondamentales. C’est évidemment se désabonner d’un service gratuit qui propose une série de technologies de mise en relation et qui, en l’échange de cette gratuité, commercialise des éléments de profiling à des annonceurs potentiels, mais c’est aussi renoncer au lien social que l’on a pu nouer, grâce à ces fameuses technologies, avec des personnes dont on aime prendre des nouvelles et avec qui l’on a plaisir à échanger. Ces deux dimensions sont indissociables. Suite...

Plus sur quitter les réseaux sociaux.

Le prix du carbone n’est pas une baguette magique

L’impasse économico-sociale de Macron par Olivier Passet Xerfi Canal



Emmanuel Macron opère sa rentrée sociale, avec il le sait, une France moyenne déclassée aux aguets. Et ce mur des invisibles, rendu soudain visible par leur gilet jaune, constitue un sérieux obstacle à la conduite de ses réformes. La politique de réforme d’Emmanuel Macron s’est bâtie jusqu’ici, comme dans l’ensemble des pays avancés, sur une vision assez sommaire du corps social. Celle véhiculée par les économistes.

La France a les finances publiques les plus mal tenues de toute la zone euro

Déficit, dépense, impôt, pourquoi nous décrochons partout le pompon.
Quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console. Longtemps les Français s’en sont remis à ce viatique pour surmonter leur pessimisme congénital. Il n’est hélas plus valide. Pour s’en tenir aux finances publiques, tellement vitales dans notre pays qui attend tout de l’État, la comparaison est devenue désespérante.