Monday, December 11, 2017

L'avenir de la France se trouve à Londres et non à Berlin

l'éternel problème de l'Europe: le triangle Angleterre - France - Allemagne
Source: Atlantico 11/12/2017 Avec Benjamin Disraeli
 Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle. Lire...

Sunday, December 10, 2017

Malédiction de la rente minière et pétrolière en Afrique

Pierre-Noël Giraud & Paul-Hervé Tamokoue Kamga, respectivement Professeur d’économie à Mines ParisTech et à Paris Dauphine et Doctorant à Mines Paris-Tech, dans le cadre de leur ouvrage "Richesses de la nature et pauvreté des nations : Essai sur la malédiction de la rente minière et pétrolière en Afrique". Une interview menée par Thibault Lieurade.

Monday, December 04, 2017

A propos de Mélenchon et de son ras le bol Vénézuela


Mélenchon, ses 17 députés et ses fans insoumis  n'ont pas fini d'occuper la scène, politique, sociale et économique.  Ils sont la seule voix d'opposition audible aujourd'hui, ce que reconnaissent tous les médias. Jean-Luc Mélenchon est un formidable tribun capable d'enflammer des auditoires acquis et fournis; mais c'est un moins bon débatteur quand il est confronté à des idées différentes. L'émission politique du 30 novembre 2017 sur France 2 l'a montré quand il a déclaré en avoir “ras-le-bol” d’être interrogé sur son soutien aux régimes socialistes vénézuéliens de Hugo Chavez et Nicolas Maduro.... Lire la suite...

Saturday, December 02, 2017

Google, Facebook, Apple, Amazon et maintenant le BitCoin



Tous addicts de nos smartphones, et prisonniers de Facebook et autres GAFA

Deux articles intéressants retiennent mon attention ce 2 décembre 2017: en relation avec Facebook et Google d'une part; et le BitCoin ensuite. Lire...

Friday, December 01, 2017

Assurance-maladie: Vers quoi se dirige le système de santé?

Source: Tripalio Parmenide Eric Verhaeghe
Macron a d'ores et déjà lancé des réflexions sur l'avenir de l'assurance-maladie, par l'intermédiaire du Haut Conseil pour l'Avenir de l'Assurance Maladie HCAAM, dont nous produisons ici un document confidentiel, qui répondent aux remarques de la Cour des Comptes hier. Le seul scénario plausible est celui proposé par François Fillon à l'occasion des primaires de la droite. Tout l'art du Président sera de le faire accepter par les lobbies... notamment pharmaceutiques.  Lire la suite.

Plus:

La difficulté d'être ministre du matin au soir par Nicolas Hulot


Il était l'invité de France Inter ce vendredi 1er Décembre. Nicolas Hulot s'est est revenu sur sa place au gouvernement et son son sentiment à l'égard de l'action politique qu'il est en train de mener.

Des avancées difficiles pour Hulot

S'il y a une chose qu'on ne peut pas reprocher à Nicolas Hulot, c'est son honnêteté. Interrogé sur les avancées politiques en matière d'environnement alors que quelques jours plus tôt l'utilisation du glyphosate était renouvelée pour cinq ans en Europe, le ministre s'est montré particulièrement confiant.

La plateforme de location AirBbB propose aux hébergeurs de les payer sur une carte de crédit rechargeable, émise depuis Gibraltar

 
INFO FRANCEINFO. Carte Airbnb : l’évasion fiscale en quelques clics

 La plateforme de location propose aux hébergeurs de les payer sur une carte de crédit rechargeable, émise depuis Gibraltar. Une aubaine pour les propriétaires qui cherchent à échapper au fisc. C’est un bon plan qui circule de bouche à oreille depuis trois ans chez les propriétaires d’appartements qui passent par la plateforme de location Airbnb. Une carte de crédit proposée par la plateforme de location permet d’échapper aux radars de l’administration fiscale. "C’est un ami qui m’en a parlé", raconte à franceinfo Patrice* qui a eu un appartement sur Airbnb. "Il m’a dit que c’était très pratique pour récupérer mes revenus de location, et que c’était un bon moyen pour échapper au fisc parce que c’est totalement opaque", poursuit-il.

Friday, November 24, 2017

Politique : Macron tient bon; l’opposition inaudible et en ordre dispersé et intransigeant face aux maires

 Source : C Factuel
Emmanuel Macron n’est pas populaire. Par rapport à ces deux derniers prédécesseurs, il a même une cote de popularité plus basse. Mais malgré ce désamour, rien ni personne ne semble incarner l’opposition au président et à son gouvernement. 

Étrange ambiance dans les travées du pouvoir. Six mois après l’élection d’Emmanuel Macron, la vie politique française est partagée en deux.

D’un côté, la majorité En Marche qui, après un départ délicat, a su mettre de l’huile dans les rouages et fonctionne aujourd’hui comme n’importe quelle majorité de la Ve République.

De l’autre, l’opposition est dans un paradoxe inédit. Elle ne semble pas capable de remplir son rôle, alors même que le président est impopulaire (Graph) Comparé à Sarkozy en 2007 ou Hollande en 2012, Macron a même connu un véritable effondrement de sa popularité qui aurait dû profiter à l’opposition.

Je dis l’opposition, mais je devrais d’ailleurs dire LES oppositions. Et c’est peut-être ça qui fait une différence majeure. Avant mai 2017 le paysage politique et social était simple : la droite - la gauche - l’alternance… Depuis 6 mois, tous sont dans l’opposition, mais jusqu’ici, que ce se soit à gauche, comme à droite, personne n’a réussi à incarner le premier opposant. A se faire entendre de la population.

Avec 135 députés élus, le parti Les Républicains (et l’UDI) était celui qui devait reprendre le rôle de premier opposant. Mais l’affaire Fillon, le départ de cadres comme Sarkozy ou Juppé et surtout la fracture entre opposants et partisans d’une collaboration avec En Marche, ont rendu la droite inaudible. Avec la création d’un nouveau parti par les 30 députés LR proche de la majorité (les constructifs), la droite est désormais menacée de décomposition.

Avec 31 députés contre 314 avant le scrutin le PS n’est plus que l’ombre de lui même.
Le rôle de premier opposant ne pouvait alors être repris que par l’un des deux nouveaux partis entrant à l’Assemblée : Le Front National ou la France Insoumise

Mais le front est en pleine recomposition après l’échec de Marine Le Pen au second tour. Le départ de son bras droit, Florian Philippot illustre une situation où, comme pour Les Républicains, la priorité est la reconstruction en interne.

Reste la France Insoumise. Le mouvement, incarné par Jean-Luc Mélenchon, est dès le début de la présidence Macron celui qui se fait le plus entendre. Des députés de droite reconnaîtront même à Mélenchon le statut de premier opposant au président.

Mais le mouvement, avec 17 députés, devait pouvoir s’appuyer sur la mobilisation populaire, notamment contre les ordonnances et la réforme du code du travail mises en place en septembre.
Probème : la mobilisation n’a pas été suffisante pour faire plier le gouvernement.
Malgré une cote de popularité en berne, le président peut donc gouverner et mettre en place ses réformes, car en face les forces d’oppositions sont largement divisées et désorganisées.
Le président n’aura donc pas pu compter sur un état de grâce, mais aura pu s’appuyer sur une opposition en disgrâce.

Plus :

  1. Assemblée Nationale, 2017 577 Député; qui est le votre?
  2. Le Temps, En France, l’opposition dans la nasse de l’exécutif, 4 juillet 2017
  3. La Croix, La France insoumise en première ligne dans l’opposition, 9 juillet 2017
  4. BFM, Sondage Elabe : pour 28% des Français, la France insoumise est le parti de l’opposition
    Selon un nouveau sondage Elabe pour BFMTV, diffusé ce mercredi 5/7/2017, pour 54% des Français, l’Exécutif est au centre et pour 32% des personnes interrogées, il est à droite. Enfin, 12% des Français le placent à gauche. Selon l’institut de sondage, 63% des Français ont globalement approuvé les orientations présentées dans les domaines de l’école et de l’éducation. Pour 28% des sondés la France insoumise est le parti qui incarne le mieux l’opposition, devant le Front national à 14%.
  5. RTL, Mélenchon, Le Pen, Les Républicains… Qui incarne l’opposition ? 3 juillet 2017
  6. Sondages Macron
  7. Congrès des maires. Macron veut réformer la "fiscalité locale"
  8. Macron. Intransigeant face aux maires

Thursday, November 23, 2017

La faillite annoncée de Patrick Drahi

La tourmente dans laquelle est prise Altice, le groupe de médias du milliardaire Patrick Drahi, semble tomber de nulle part.   Ce n'est pourtant que raison pour un groupe aux manières de gangster et qui vaut moins que sa dette.  Il y a 3 ans, Patrick Drahi était un parfait inconnu. Il est aujourd'hui à la tête d'une fortune estimée à 13 milliards de dollars (par le magazine Forbes), soit la 5e fortune française.  Une fortune bâtie sur la dette permise par le QE de la BCE et des banques... Altice un nouveau Vivendi?  
Lire la suite.

Wednesday, November 22, 2017

La Cour des comptes sur les finances publiques locales 2016

Synthèse du rapport 

Le document in extenso sur le site de la cour  des comptes

Extraits:
En comptabilité nationale, les administrations publiques locales (APUL) portent18 % de la dépense publique et 11 % de la dette publique . Elles sont concernées (*), au même titre que l’État et les organismes de sécurité sociale, par le respect des engagements européens de la France en matière de redressementdes comptes publics . L’évolution de leurs dépenses, de leurs recettes et de leursolde est d’ailleurs intégrée aux lois de programmation des finances publiques etaux programmes annuels de stabilité . L’importance des transferts financiers del’État vers les collectivités locales (101 Md€ en 2016) est une autre raison de leur implication dans la stratégie de redressement des comptes publics.
 
 (*) En comptabilité nationale, les collectivités locales représentent 86 % des dépenses des APUL .
L’agrégat des collectivités locales est constitué des comptes des budgets principaux et des
budgets annexes des collectivités territoriales (communes, départements, régions) et de leurs
groupements (communautés de communes, communautés d’agglomération, communautés
urbaines, métropoles), des comptes des syndicats intercommunaux n’exerçant pas d’activité
industrielle et commerciale et des comptes des régies sans autonomie de gestion . Les établis-
sements publics à caractère industriel et commercial (EPIC), les régies dotées de la personnalité
morale et les sociétés d’économie mixte (SEM) sont exclus des APUL .