21/09/2020

Territoires zéro chômeur : ce que dit le comité scientifique | Olivier Bouba-Olga

Territoires zéro chômeurs de longue durée. Quesaco?

A l’heure où députés et sénateurs débattent sur une proposition de loi d’extension de l’expérimentation “territoires zéro chômeur de longue durée”, j’ai souhaité rédiger une tribune sur les principales conclusions et recommandations autour desquelles les membres du comité scientifique que je préside ont convergé. Le Monde a accepté de la publier, elle est visible ici (€). J’ai également donné une interview pour Alternatives Economiques, visible ici (€). Les principaux messages sont les suivants...     Suite... 

Covid: Crise sanitaire, crise économique, crise sociale, climat; vous avez dit crise!


Voilà des semaines que je veux parler de cette crise...Une crise inédite dit-on dans les médias et au gouvernement. Mais depuis ma naissance, on a toujours été en crise; ma vie s'est  déroulée de crise en crise...  Je connais le passé immédiat car  je le partage avec mes parents, leurs parents et leurs grand-parents. Or  les crises remontent à 1857 année de naissance de ma grand-mère paternelle en Angleterre à Wednesbury près de Birmingham.  Je citerai donc les multiples crises d'avant 1971, la guerre 1914-1918, la guerre 1939-1945, la première guerre du Golfe, la 2è guerre du Golfe, les crises financières, la crise des subprimes, et maintenant la crise économique résultant de la pandémie du Covid-19.   Suite...

19/09/2020

Le conflit de génération autour de l’écologie: une polémique artificielle? - Telos

La critique écologique dénonce le capitalisme, le pillage des ressources naturelles, le consumérisme et ses dérives, armes classiques de la pensée radicale. Au cœur du dispositif de communication, Greta Thunberg et ses émules ont rajouté une note percutante, l’imprévoyance coupable des générations d’avant. Que penser de cet ajout sémantique ? Pour traiter de ce sujet examinons d’abord la question écologique à l’aune de l’opinion et des engagements politiques des diverses générations.  Suite via Telos par Monique Dagnaud 

"Le Covid-19 est-il une "aubaine" pour mettre en place des plans sociaux dans les entreprises ? https://t.co/lraSl5ZIaH via @franceinfo" / Twitter

Depuis le début de la crise du coronavirus, les restructurations d'entreprises se multiplient, souvent accompagnées de suppressions d'emplois. Pour les syndicats, les patrons profitent de la situation. Des spécialistes interrogés se montrent plus pondérés.

Une chance à saisir ou un prétexte. Dans les discours syndicaux, voilà à quoi le Covid-19 a pu servir, ces derniers mois, pour des patrons de grandes entreprises décidés à supprimer des milliers d'emplois, malgré les aides publiques reçues. De Philippe Martinez (CGT) à Yves Veyrier (FO), le terme d'"aubaine" est ainsi revenu à maintes reprises pour qualifier les plans sociaux qui se multiplient depuis l'épidémie de coronavirus.

L’inéluctable transformation de Paris après l’épidemie

La pandémie a durement touché Paris. Et plus encore ses banlieues. La capitale avait déjà misé son avenir sur le regroupement avec un ensemble de communes limitrophes pour former la métropole du Grand Paris, la ville durable du XXIe siècle. Mais le coronavirus a montré à quel point cette transformation était urgente.

En 2019, Paris a reçu plus de 38 millions de visiteurs. Cet été, les restrictions des déplacements internationaux ont fait chuter de 86 % le taux d'occupation des hôtels. Pendant la pandémie, l'activité économique du Grand Paris a baissé de 37 % par rapport à l'année précédente. En Île-de-France, 100 000 emplois ont été détruits depuis [...]  

VIDÉO. Des immeubles en Chine envahis par les plantes, les habitants fuient

videoCela pourrait servir de décor à un film apocalyptique. En Chine, des bâtiments résidentiels, aux balcons remplis de plantes luxuriantes, se sont retrouvés envahis par leur propre végétation. À tel point que leurs habitants ont pris la fuite, selon un média d’État.

Le complexe de huit immeubles expérimentaux a été construit en 2018 dans la grande ville de Chengdu, capitale de la province du Sichuan.     Suite sur Ouest France 

Le plan de relance qui n’en est pas un - Telos

On l’attendait depuis des mois, il est arrivé le 3 septembre, et il déçoit. On le sait depuis longtemps, la politique et l’économie ne font pas bon ménage, et le plan est clairement plus inspiré par des considérations politiques que par une logique économique rigoureuse. En flattant en même temps les écologistes, les entreprises (les grandes surtout), et les territoires, il répond à une logique électorale imparable, mais prend le risque de ne pas atteindre l’objectif économique annoncé. Et si la reprise n’est pas au rendez-vous, les élections seront très délicates. Suite sur Telos par Charles Wyplosz 

15/09/2020

Vous prendrez bien une petite leçon d'économie avec Jean-Paul Fitoussi.


C'est long, mais ça vaut la peine de le voir et de l'écouter.  C'est de l'économie, du politique et du social. Qui est Jean-Paul Fitoussi?  C'est diffusé par Tipeee.com

Macron défend la 5G face à ceux qui préfèreraient "le modèle Amish" | Le HuffPost

tout sur la 5G
Emmanuel Macron a défendu ce 14 septembre la 5G, quelques jours après une tribune de la gauche et des écologistes qui réclament un moratoire sur la question. "Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine”, s'est moqué le chef de l'État.

TECHNO - “Oui la France va prendre le tournant de la 5G”, a lancé Emmanuel Macron lundi 14 septembre devant des entreprises du numérique, en ironisant sur ceux qui préfèreraient “le modèle Amish” et le “retour à la lampe à huile”, au lendemain de la demande de moratoire de 70 élus de gauche et écologistes.

Le Brexit, œuvre de conservateurs devenus populistes - Telos

En catimini, Boris Johnson vient de décider de réécrire seul le protocole sur l’Irlande du Nord du Traité euro-britannique de sortie du RU de l’UE. Cette répudiation d’engagements internationaux a été dénoncée immédiatement par Theresa May puis par David Cameron, deux anciens premiers ministres qui y voient un risque de perte de crédibilité des Britanniques au moment où ils cherchent à signer des accords  commerciaux pour organiser l’après-Brexit.
➤➤➤➤Suite sur Telos Elie Cohen 

Le parapétrolier Schlumberger acte la fin de l’âge d’or du pétrole de schiste en Amérique du Nord

plus sur le gaz et pétrole de roche mèreLe pétrole de schiste américain n’est pas mort, loin s’en faut. Mais il n’est plus la machine à cash qu’il fût. Les faillites à répétition, accentuées par la crise du Covid-19, le prouvent. On voit aussi désormais les parapétroliers tourner le dos à la fracturation hydraulique en Amérique du Nord. Après Baker Hughes, c’est désormais l’un des plus grands acteurs au monde du secteur, Schlumberger, qui vend ses activités sur le continent nord-américain.

Covid-19 Aucun pays n'échappe à la crise ! Xerfi Canal Alexandre Mirlicourtois


Transcription