Du chômage au plein-emploi : quelles solutions en France?

Chômage; c'est  le seul problème qui compte.
Il y a près de 6 millions de chômeurs, sous employés et travailleurs à emplois précaires en France, sur une population active de près de 30 millions; cest donc près d'un français actif sur 5. Et compte tenu qu'il y a 5.5 millions de fonctionnaires et contractuels qui ont un emploi assuré, heureusement!!!,  c'est donc un français actif sur 4 qui est affecté par le chômage!   Quelles analyses et quelles solutions?    Voici 3 points de vue. ... Lire la suite...

Les cotes de confiance du chef de l'État et de son premier ministre sont en forte baisse (-6) avant les vacances d'été.


premium.lefigaro.fr

Le Figaro Premium - Sondage : sévère avertissement pour Emmanuel Macron

BAROMÈTRE FIGARO MAGAZINE - Les cotes de confiance du chef de l'État et de son premier ministre sont en forte baisse (-6) avant les vacances d'été.

Dans le futur, les vagues de chaleur seront plus fréquentes et plus intenses


Après les incendies meurtriers à Mati, à l'est d'Athènes           le 25 juillet.Le climatologue Hervé Le Treut appelle, dans une tribune au « Monde », à réfléchir à la gestion à long terme des territoires.


Nous savons par ailleurs que les gaz à effet de serre restent pour la plupart très longtemps dans l'atmosphère : un surplus de CO2 introduit à un instant donné dans l'atmosphère n'aura disparu que de moitié après cent ans, et nous ne disposons pour le moment d'aucune méthode prouvée pour accélérer le temps très long qui permet à l'atmosphère de se « nettoyer ». Nous cumulons donc des émissions de gaz à effet de serre qui, par ailleurs, ont été rapidement croissantes : 1 milliard de tonnes de carbone par an immédiatement après la seconde guerre mondiale, 10 milliards aujourd'hui. Le réchauffement futur et toutes ses conséquences les plus directes (fonte de la banquise arctique, relèvement du niveau de la mer, atteintes à la faune ou à la flore…) sont ainsi le résultat inéluctable de nos émissions passées. L'accord de Paris [du 12 décembre 2015] n'envisage aucun retour à un statu quo ante, qui serait impossible, mais « simplement » une atténuation du réchauffement, en le limitant à un niveau inférieur à 2 °C, alors que son niveau actuel est proche de 1 °C (calculé par rapport à la période préindustrielle)....Suite...

L'affaire Benalla... suite sans fin


Pascal Perrineau  politologue réputé pour ses analyses pertinentes, donne sa vision des choses dans un article des Echos. Malheureusement les Echos (Bernard Arnault), c'est payant et très cher même en 100% numérique. Voici une transcription de cet article faite par "les nouvelles"  et publiée sur You Tube.
La chasse à  Macron par les Insoumis et le Rassemblement National c'est un appel à la revanche de leur échec de 2017. La France a pourtant besoin de réformes, ou plutôt d'une adaptation à la crise qui perdure depuis 2007 (*). L'echec de Sarkozy (2007-2012)  c'était la crise mondiale... L'échec de Hollande (2012-2017) ce fut la persistance du chômage de masse... Alors veut-on encore l'échec de Macron? Et après lui qui et quoi???
(*) Europe, mondialisation, chômage de masse, croissance arrêtée, changement climatique, environnement etc. etc.

Le rendez vous des civilisations - Emmanuel Todd et Youssef Courbage

​L'anthropologue  Emmanuel Todd et le démographe Youssef Courbage nous livrent une vision iconoclaste du monde musulman avec Le rendez-vous des civilisations.  Je relis  ce livre de 2007. De la relation entre l'alphabetisation et la baisse de la fécondité avec la convergence des civilisations. A partir d'observations de l'histoire des populations en Europe occidentale au cours des 18è  19è  et 20è siècles , la tranposition au monde musulman au Moyen Orient et en Asie.  Suite...

Macron est-il vraiment intelligent | Roland Hureaux essayiste via Causeur

f03a97e3a593813dd6fbf525911d3340.jpg
Vanté pour son intelligence politique, le président Macron est-il conscient de la situation de la France ? De nombreux signes laissent penser, au contraire, qu’il ne s’en rend pas compte.
Depuis qu’il a été élu président de la France, il virevolte avec ce qui semble du brio. Ses discours, comme celui qu’il a récemment prononcé devant le Congrès réuni à Versailles, ont du style. Beaucoup de Français pensent que notre pays est mieux représenté par lui. Il a, à un degré caricatural, l’assurance bien connue des hauts fonctionnaires français – qui, sur la scène internationale, ne plait pas à tout le monde et  ne signifie pas non plus qu’il ait des idées. Suite...

Après demain avec Emmanuel Todd

On a eu "vivement après-demain" avec Jacques Attali - lequel nous avait fabriqué Emmanuel Macron (cf. la commission Attali en 2007).  On a ici Emmanuel Todd....

Fake science

Des dizaines de revues scientifiques produisent et éditent des études peu scrupuleuses se retrouvant ensuite dans des banques de données servant de base à des experts.
Le savoir, lui non plus, n’échappe pas à la contrefaçon. La part prise par la « fausse science » dans la production scientifique mondiale augmente de manière considérable depuis une dizaine d’années et aucun signe de pause ne semble poindre à l’horizon. Suite...

Europe, désir de durer et incapacité d’agir - Telos

L'affaire Benalla crise du quinquennat Macron?

Affaire Benalla : bien plus qu’un fait divers, l’indicateur d’une décomposition françaisePolémique: Affaire Benalla : bien plus qu’un fait divers, l’indicateur d’une décomposition française?
Alors que la polémique médiatique se concentre sur les violences honteuses commises par Alexandre Benalla, le garde du corps d'Emmanuel Macron, Alexis Carré s'interroge sur l'identité de l'homme qui filme la scène. Taha Bouhafs, militant insoumis proche de Jean-Luc Mélenchon, est connu pour avoir déjà été présent lors de nombreuses scènes d'agitation similaire. Suite...

Développement durable : « Nous avons encore le choix de changer la trajectoire » Achim Steiner,

Le directeur du Programme des Nations unies pour le développement, Achim Steiner, dénonce l’inertie des systèmes politiques contre la pauvreté et le réchauffement.
Du 16 au 18 juillet, se tient à New York le forum de haut niveau rassemblant les gouvernements pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), adoptés en 2015 par les Nations unies. Directeur général du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Achim Steiner fait le point sur leur avancement. Suite...

Pourquoi votre facture d'électricité a-t-elle augmenté ? - Taxes Taxes


Entre 2012 et 2016, les taxes sur l'électricité ont augmenté de 40%, alors que le reste de la facture est resté à peu près stable.
Suite...

Changer l'Europe ! - Les « réformes structurelles » : un malentendu sur le concept de structure ? - Libération.fr

Les réformes structurelles – selon la Banque centrale européenne – sont des « mesures qui modifient les composantes systémiques d’une économie, c’est-à-dire le cadre institutionnel et réglementaire dans lequel les entreprises et les individus exercent leurs activités (…) Ainsi, des réglementations allant dans le sens d’une plus grande flexibilité des marchés du travail, d’une simplification des régimes fiscaux et d’un allégement de la bureaucratie sont de nature à améliorer l’environnement ». La Loi Travail et le Jobs Act, la réforme du marché du travail italien de Matteo Renzi dont nous avons parlé plusieurs fois sur ce blog, représentent ce qu’on entend en Europe par mesures « fondamentales pour garantir la croissance future de l’Europe et renforcer l’Union économique ». Il s’avère toutefois que les réformes structurelles visant à flexibiliser le marché du travail, ce qui a été l’objet principal des réformes économiques menées en Europe depuis la crise de 2008, n’ont pas d’impact significatif de long terme, ni sur l’emploi, ni sur la croissance. Au contraire....  Suite...

Plus: Réformes structurelles, quesaco?

Il n'y a pas de vérité unique en économie | Thomas Porcher économiste atterré

Casse sociale: Notre système social est il vraiment trop coûteux?

Macron à Versailles; et quoi maintenant?

2593131da79e3bf13f039e2a927f2333.jpgLe lendemain de ce congrès boycotté par les Insoumis, j'avais trouvé cet éditorial de Charles Sannat (3) qui lui était inspiré par un article de RFI  nous informant de la hausse importante du nombre de personnes de plus de 85 ans, aux Etats-Unis, obligées de se remettre à travailler pour vivre.  Il en est de même au Royaume-Uni.
J'en reviens alors aux pensées de Jean-Louis Debré ex président de la cour constitutionnelle et cet extrait  ".... conduire le pays dans la stabilité, la durée et l'intérêt général. Qu'on réforme la France, qu'on change un certain nombre de règles du jeu, oui. Mais qu'on ne le fasse pas par démagogie ou populisme." Suite...

Chine : son modèle économique est-il durable?



​Ap​rès les décennies Mao, faisant suite à la guerre avec le Japon, puis la révolution culturelle et le petit livre rouge... la Chine s'est réveillée et a rattrapé son retard par rapport aux autres nations du monde, avec un modèle économique privilégiant les investissements dans les infrastructures et les grandes entreprises avant la consommation des ménages... Même si le pouvoir annonce vouloir passer maintenant à la consommation intérieure, la durabilité du modèle économique chinois pose questions... Lire la suite...

Jean-Louis Debré : «On a un pouvoir concentré à un point que l’on n’a jamais connu»

Alors qu’Emmanuel Macron convoque le Congrès à Versailles lundi 9 juillet, Jean-Louis Debré réagit à la première année d’exercice du pouvoir du jeune chef d’Etat et de son gouvernement.
Ancien président du Conseil constitutionnel et de l’Assemblée nationale, Jean-Louis Debré attend d’Emmanuel Macron qu’il soit à l’écoute des Français. Lire la suite...