Climat. COP25. La difficile cure de désintoxication de la Pologne vis-à-vis du charbon


Chaque jour durant la COP25 – qui se déroule à Madrid du 2 au 13 décembre –, découvrez une problématique climatique propre à un pays. Aujourd’hui, la Pologne.
En dépit de l’urgence climatique et de coûts sanitaires majeurs, le pays a du mal à se défaire de sa dépendance au charbon, même si de plus en plus de collectivités locales s’engagent et agissent pour améliorer la qualité de l’air.

Réforme des retraites : plus la situation reste floue, plus il faut être simple !

La France des retraites est divisée en quatre camps. Il y a ceux qui cotisent peu, perçoivent des retraites faibles - entre 1.000 et 1.200 euros par mois ; ceux qui cotisent beaucoup, ont des retraites moyennes -environ 1.500 euros par mois- mais dont les caisses de retraite complémentaires ont des réserves grâce à un âge moyen de départ en retraite plus tardif (les salariés du privé) ; ceux qui cotisent moins, pas sur leurs primes, mais qui perçoivent des retraites plus que correctes - environ 2.100 euros par mois - et dont les caisses connaissent des déficits cachés (les fonctionnaires) ; et enfin, ceux qui ne cotisent pas davantage, partent plus tôt à la retraite et ont des retraites meilleures que tous les autres actifs - 2.800 euros par mois à la RATP et 2.300 euros par mois à la SNCF - (les régimes spéciaux).  Suite. Ifrap thinktank d'inspiration libérale

Piketty et la CGT, derniers adorateurs du dieu Macron le Point

Il faut croire à la toute-puissance du président thaumaturge pour penser qu'il pourrait, par magie, faire perdurer les absurdes régimes spéciaux de retraite

Fin du monopole de la SNCF : comment la mise en concurrence va-t-elle se dérouler à partir de 2020 ?


Le rail s'ouvre à la concurrence, aussi bien sur les lignes à grande vitesse que sur les trajets subventionnés des trains régionaux ou des Intercités.
Tandis que la tension monte à la SNCF à l'approche de la grève du 5 décembre, les appétits s'aiguisent, dans d'autres entreprises ferroviaires. Français ou étrangers, de nouveaux acteurs s'apprêtent à débarquer sur le chemin de fer hexagonal, comme le prévoit le "pacte ferroviaire" adopté en juin 2018.

Michel Aglietta, CEPII - Capitalisme : le temps des ruptures 1-3 - Crise idéologique et dérive de la finance



Nous sommes bien dans une période de rupture historique de nos sociétés sur le temps long,  comme le montrent les relations internationales, les populismes, les relations  Chine USA et UE... et en Amérique latine et bien sûr l'angoisse climatique! Un entretien passionnant avec Michel Aglietta .... et pour aller plus loin dans cet exposé des ruptures... Voici le livre et des extraits chez l'éditeur.

Le réchauffement climatique lié aux activités humaines est connu depuis 40 ans

The Cave fire burns a hillside in Santa Barbara, California        on November 26, 2019. The wind-driven brush fire that started        late on November 25, 2019 in Los Padres National Forest near        Highway 154 in Santa Barbara County moved quickly downhill,        prompting mandatory evacuations and threatening homes. / AFP /        Kyle Grillot
La communauté internationale et les politiques ont ignoré les avertissements des scientifiques, et des entreprises ont sciemment semé le doute dans l’opinion.

Sur la question climatique, tout regard rétrospectif sur l’accumulation du savoir depuis un demi-siècle ne peut produire que deux réactions : regret et consternation d’une part, effroi d’autre part.

Les rivaux d'EDF s'arrachent l'électricité nucléaire | Les Echos



lesechos.fr Fanny Henriet
On connaît depuis hier les quantités demandées par les fournisseurs d'électricité alternatifs à EDF, dans le cadre de l'Arenh, l'Accès régulé à l'électricité nucléaire historique. L'Arenh est un dispositif qui oblige EDF à vendre une partie de sa production d'électricité aux fournisseurs alternatifs, à un prix fixé à 42 euros par mégawattheures.

Cessons de jouer avec la planète: une émission de France 5 de

L'espèce humaine est-elle en danger par sa prolifération! Cessons de jouer avec la planète! C'est le titre de l'émission"la grande librarie" de François Busnel.
L’émission littéraire propose un plateau relevé pour ce sujet sensible, traité avec intelligence, et contenu dans un optimisme de solution.   Les participants sont Hubert Reeves, Pierre Rahbi, Pascal Picq, Cyril Dion,  Emmanuelle Pouydebat....  Replay...
et continer la lecture...

Forteresse de Belogradchik Bulgarie -

Gradchik est un nom Bulgare... et Bulgare vient de Volga... les Bulgares sont un peuple issu des Turkmènes de l'Altai.

Jésus-Christ, cet inconnu: peut-on réconcilier la foi, l’histoire et la raison?


 
LE FIGARO. - Quelle est la vocation de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem?
Père Olivier-Thomas VENARD. - L’École biblique est la plus ancienne institution académique de type universitaire qui s’occupe, en Terre sainte, d’étudier scientifiquement la Bible. Fondée en 1890 par le père Lagrange, à l’époque de la fameuse «question biblique» en Europe où, du fait de toutes les découvertes archéologiques, paléographiques, historiques, on remettait en cause la grande synthèse chrétienne traditionnelle, elle se proposait d’aller sur place, là où les fouilles avaient lieu, afin de comparer les monuments aux documents. Le but était - il est toujours - de s’efforcer de comprendre mieux la Bible en étudiant le contexte de son élaboration au moyen de toutes les sciences auxiliaires auxquelles les historiens ont recours pour évaluer leurs sources littéraires: l’archéologie, la géographie, l’épigraphie, les langues proche-orientales antiques, la prosopographie, la numismatique, l’exégèse, bien d’autres…

Platform for the Planet - monbiot.com



Posted: 29 Nov 2019 06:38 AM PST
The political parties have finally woken up to the environmental crisis. But the media hasn't

By George Monbiot, published in the Guardian 27th November 2019
We are often told that curtailing the freedom of business is coercive and undemocratic. But by what democratic principle should corporations and billionaires decide the fate of current and future generations? When a government releases them from regulation, it allows them to determine whether other people live or die. No one elected them to do so.
Even businesses with apparently strong credentials cannot be trusted with this extraordinary power. Take Marks and Spencer, famous for its "Plan A" environmental standards. Its goal, it says, is "to be a zero waste business across all that we do …  we already send zero waste to landfill." But a few days ago, it commissioned a wraparound ad in the Metro newspaper, in which a video screen was embedded, promoting Christmas jumpers. The screen, battery, electronics and casing were designed for a single use.
It's hard to think of a more profligate form of disposability. Marks and Spencer's defence of this disgusting waste is that "the video screens can be recycled via electrical appliance collection points". In other words, it's up to the people who were handed the free paper to clear up the mess the company made (not that these complex materials can be fully recycled, anyway). I expect 99% of the screens went straight to landfill.
This week we discovered that greenhouse gases in the atmosphere have reached record levels, just as they need to be plummeting to avoid climate catastrophe. The first task of all governments is now to stop powerful interests, like Marks and Spencer, from trashing the habitable planet.
This is the main criterion by which we should judge political parties. With this in mind, I read all the manifestoes for the UK general election published so far. I was immediately struck by a remarkable gulf: between their emphasis and the media's emphasis in reporting them. For the first time ever, environmental policies are now central, almost everywhere. But they have scarcely been mentioned in most of the coverage, which is all about Brexit, spending pledges, immigration and the usual 20th-century themes. It's a reminder that the most environmentally dangerous industry we face, largely controlled by billionaires, is the media.
This is not to say that the manifestoes have got it right. The Brexit Party's content-free "contract" is a total joke. The DUP writes as if it has been leafing through the dictionary, trying to discover what "environmental" means. Some of the Conservative party's pledges are promising, but they're so vague that it could wriggle out of most of them. Labour's transformation is genuinely exciting, but is still beset by some important contradictions. Plaid Cymru's proposals are pretty good, but it has a blindspot on farming (it wants to maintain the EU's disastrous Common Agricultural Policy, apparently without modification). The LibDems, mostly, get it. But only the Greens have really grasped what it means to democratise our relationship with the living world.
One extraordinary feature of this election is that growth, for some parties, has almost become a dirty word. It is mentioned only twice in the Labour manifesto, both times with qualifications. The LibDems have made a crucial breakthrough, arguing that GDP should no longer be a government's central objective. Instead, it should focus instead on wellbeing. This is a policy the Greens have been urging for years. By contrast, for all its talk about a "green industrial revolution", the Conservative party is still bloviating about "unleashing" businesses and igniting growth through such disastrous projects as the Oxford-Cambridge Expressway. It really hasn't thought this through.
Almost all the parties, even the DUP, now talk about green transitions and a circular economy, but with radically different levels of detail. Labour's threat to delist any company that fails to tackle our environmental emergencies directly addresses the issue I raised at the beginning of this column. Its green new deal, sustainable investment board and green transformation fund are all crucial steps, though it is profoundly disappointing to see it fudge the 2030 target for a net zero economy that was agreed at the party conference.
There are some major contradictions, such as its conditional support for new airports, and its adoption of the National Farmers Union target for carbon-neutral food production by 2040. Net zero in the rest of the economy means that farmland must be used as a massive carbon sink, so farming needs to achieve not zero, but a big negative figure, and by 2030, not 2040.
Labour's rural policies are generally weak, and there are gaps in its surface transport and energy plans. If it forms a government – minority or majority – it should invite the Greens' Caroline Lucas to be environment secretary, importing the deep engagement it lacks. While I disagree on a couple of minor issues with the Greens, their manifesto sets the standard against which the others can be judged. 
The scope of the Liberal Democrats' new thinking is one of the biggest surprises in this election. The new duty of environmental care it proposes for private and public bodies, its proposed zero-waste and nature acts, its suggestion of new taxes on frequent flyers, legal protection for public space and support for rewilding are all new and welcome. But there is still too much voluntarism: it urges but does not compel banks and corporations to reform their environmental standards.
We cannot rely on market forces and corporate goodwill to defend us from catastrophe. We should vote for parties – in this case Green or Labour – that allow us to make collective decisions about our common interests, leading to democratic intervention. No one has the right to choose whether or not to destroy our lives.

www.monbiot.com

 Tout sur George Monbio.



Christian Eckert : réformer les retraites ? « Il n’y a aucune urgence »

Et de un et de deux et de trois.... OCDE, Elie Cohen, et Christian Eckhert.

Pour l’ancien secrétaire d’Etat au Budget de François Hollande, la réforme des retraites est inutile : d’un point de vue comptable, l’Etat pourra payer. Et s’il s’agit d’être plus juste, il n’est pas certain qu’une réforme « simple » soit le meilleur moyen d’y arriver.  Suite...

À la une de l’hebdo. Amérique latine, pourquoi ça craque

 Courrier international explique ses choix éditoriaux, les hésitations et les débats qu’ils suscitent parfois dans la rédaction. C’est l’Amérique latine, où la colère gronde de l’Équateur à la Colombie en passant par la Bolivie, qui s’est imposée à la une du numéro en kiosque ce jeudi 28 novembre.Il a suffi d’une image, celle de militaires déployés à Santiago dès le début des manifestations contre la hausse des prix du métro, le 18 octobre, pour que nous mesurions à quel point la situation au Chili avait atteint un stade critique. “Nous sommes en 2019, et j’écris pendant un couvre-feu. Un mot d’une autre époque, d’une période que le Chili croyait avoir dépassée pour toujours. La dernière fois que les militaires ont patrouillé dans Santiago pendant un couvre-feu, c’était en 1987 [Pinochet était encore au pouvoir]”, s’était ému d’emblée le journaliste Daniel Matamala sur le site de CNN Chile.      Suite...
Chaque semaine, 

Espérance de vie : l'embrouille Seux - Par Daniel Schneidermann | Arrêt sur images

 Comparer les systèmes de retraite au sein de l'OCED!!!! et la France est trop généeruse!!!!

De la grève de Radio France, surnage par miracle la chronique de l'envoyé spécial de la presse LVMH, Dominique Seux. Dominique Seux qui, en une flopée de chroniques creuses sur la réforme des retraites, n'a encore jamais expliqué aux auditeurs ce que cachait la retraite à points (pour rattrapage, c'est ici, et c'est un expert qui parle), vient néanmoins de lire un rapport de l'OCDE, expliquant que les Français sont ceux qui vivent le plus longtemps à l'état de retraité. Rendez vous compte : presque 23 ans pour les hommes, et 27 ans pour les femmes. 5 ans de plus que la moyenne (en Corée du Sud, c'est 13 ans seulement).   Suite...

Retraites: un triangle d’incompatibilité - Telos

 Il n’y avait aucune nécessité à faire une réforme d’une telle ampleur maintenant. Nulle urgence financière, nul bénéfice avéré, nulle demande sociale pressante. Seul le dessein réformateur d’un président qui entendait faire place nette dans le maquis des régimes a dicté l’agenda.
Au moment de son annonce, elle comportait déjà de graves contradictions internes qui rendaient sa réalisation hautement problématique.   Suite...

Retraites: quelle est la situation de la France dans l’OCDE? - Telos

 Le système de retraite français offre dans l'ensemble une bonne protection, ce qui se traduit par un revenu disponible moyen élevé pour les plus de 65 ans en comparaison internationale et un taux de pauvreté parmi les plus bas. Cette bonne position est en partie due aux paramètres passés du système dont le financement à long terme n’était pas assuré.

Suite...

Pascal Perrineau : portrait d’une France écartelée

Il est toujours passionnant de suivre les décryptages de Pascal Perrineau. Ce spécialiste de la sociologie électorale a été pendant plus de vingt ans le directeur du Centre de recherches politiques (Cevipof) de Sciences po, dont il est l’un des piliers. L’homme porte un regard aiguisé, de l’intérieur mais distant et sans œillères, sur l’évolution de notre système politique et sait transmettre ses observations de façon didactique, ce qui fait de lui l’un de nos meilleurs analystes de la chose publique. Il fut l’une des cinq personnalités choisies pour garantir l’indépendance du grand débat national lancé entre janvier et mars 2019 par le président de la République et le gouvernement afin de sortir de la crise des gilets jaunes. De ce poste privilégié, et avec le recul de l’historien, il a pu étudier de près la « disruption politique » en cours, dont il décortique les ressorts et les enjeux dans un essai éclairant et alarmiste, « Le grand écart. Chronique d’une démocratie fragmentée » (Plon).    Suite...

Retraites: pour éviter l'embrasement social voilà comment ça va se terminer.

Retraites : voilà comment ça va se terminer

Bien sûr, il va y avoir le 5 décembre… mais, sauf en cas d'embrasement général, la fin de la séquence réforme des retraites est désormais claire. Nicolas Doze la résumait de manière fort pédagogique ce matin sur BFM. Ce qui se prépare.
Sur le volet "systémique" (= le changement du système : c'est à dire le passage à une retraite à points pour tout le monde) : le gouvernement va accorder la "clause du grand-père" aux régimes spéciaux. La réforme ne concernera donc que les futurs entrants dans les (ex) régimes spéciaux, aucun actif actuel (même tout jeune/débutant) ne sera concerné.
Sur le volet "paramétrique" (= les variables d'ajustement du système) on touchera à la durée de cotisation (pour ramener le système à l'équilibre) mais à aucun chiffon rouge : ni les cotisations (pas question de les augmenter), ni le montant des pensions (pas question de les baisser), ni, surtout, le symbole de l'âge légal de départ.
Résultat des courses : pour les effets de la réforme, il faudra attendre 40 ans (extinction de la clause du grand-père), pour que le gouvernement se fâche avec la CFDT (le seul syndicat qui soutient la réforme "systémique"...
mais qui en revanche s'oppose à toute mesure "paramétrique"), c'est tout de suite. 

A propos de la vie secrète des arbres.

En Allemagne, où le livre a été publié en 2015, la communauté scientifique a également réagi en interpellant directement les journalistes qui encensaient l’ouvrage. Dans une lettre ouverte aux médias, les professeurs Christian Ammer (université de Giittingen) et Jürgen Bauhus (université de Freiburg) affirment que le livre « présente une image fortement déformée de la biologie des arbres, de l’écologie forestière et de la foresterie ». Et de s’interroger : « Comment est-il possible que tant de journalistes ne remettent pas en question les avis d’un expert autoproclamé et qu’ils lui offrent au contraire un forum dans presque tous les médias? » Une pétition a circulé sur le sujet dans 24 pays et a recueilli 4 500 signatures. Elle invite les médias « à accorder plus d’attention à l’examen critique du contenu professionnel du livre La Vie secrète des arbres ».... Suite.

En lire plus sur le site de Fransyla (entre rêves et réalités)

Xerfi Canal, la revue audiovisuelle de l’économie, la stratégie et du management Alexandre Mirlicourtois

La sortie du nucléaire en Allemagne entraîne-t-elle une hausse des émissions de CO2 ? | Décrypter l'énergie


Soutenue par les gouvernements successifs, la sortie du nucléaire est engagée en Allemagne depuis le début des années 2000, et doit se conclure en 2022, date prévue de l’arrêt de la dernière centrale. La fermeture de ces centrales nucléaires entraîne-t-elle une hausse des émissions de CO2 du secteur électrique allemand en favorisant un retour au charbon ?

Suite....

Biocarburants, huile de palme, TOTAL

 Dans le domaine du greenwashing, l’industrie pétrolière a touché le gros lot : les biocarburants. Présentés comme une solution miracle aux problèmes écologiques, ils polluent de deux à trois fois plus que l’essence classique et participent à la déforestation accélérée de la planète. Et comme toujours, le trophée de l’éco-tartufferie est aujourd’hui décerné à Total.  Suite...

Plus: Biocarburants Wikipedia

Patrick Buisson : « Macron, c'est la troisième mi-temps du mandat Sarkozy


 
Il a souri. C'était léger., mais suffisamment rare pour être souligné. Lui, l'homme de l'ombre, si discret, si sérieux, si austère, a esquissé un rictus d'étonnement. Il nous a demandé confirmation : « Est-ce bien… ? » Après deux heures d'une discussion dense et exigeante sur l'état de la politique française en général et de l'extrême droite en particulier, Patrick Buisson nous a raccompagnés vers la sortie d'un grand hôtel parisien....

Le régime des crédits carbone générés par les projets de boisement ou de reboisement dans le cadre du mécanisme pour un développement propre : un défi pour les juristes et les développeurs de projet | Cairn.info

 L’effet de serre, bien qu’il soit un phénomène naturel, est aggravé par l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine anthropique depuis le début de l’ère industrielle, à un niveau de concentration pouvant entraîner de graves conséquences pour l’environnement et une perturbation dangereuse du système climatique. Le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) et la communauté internationale, notamment depuis l’adoption des « Accords de Cancun », admettent de nos jours que le réchauffement climatique est une réalité et qu’il est urgent d’agir pour limiter cette augmentation à 2oC, sous peine de conséquences irréversibles pour nos sociétés et nos écosystèmes.   Suite...

Censure dans les universités : l'inquiétante dérive

 Source lepoint.fr par Clément Pétreault, Marion Cocquet
 
Nicolas Warembourg, professeur d'histoire du droit à l'université Paris-I, est un homme à l'expression délicate. C'est donc avec délicatesse qu'il raconte cette scène, pourtant inouïe. Le 14 mars 2019, dans un amphithéâtre XVIIIe siècle de la place du Panthéon, il anime une conférence organisée par l'Association des étudiants en droit. Le thème ? « La présomption d'innocence à l'heure de #BalanceTonPorc ».

Réforme des retraites : les incroyables loupés de la communication gouvernementale - Le courrier des stratèges

La réforme des retraites, c’est le moins que l’on puisse dire, n’est pas particulièrement bien embouchée. Une grève massive est prévue le 5 décembre, à laquelle des professions épargnées par la mesure, comme les policiers, devraient se joindre. On pourrait penser que, en attendant cette échéance, le gouvernement y aille pédale douce sur le sujet. Pas du tout ! l’exécutif annonce que, d’ici 2025, le régime général sera remis à l’équilibre par un allongement de la durée de cotisation. La CFDT s’apprête à lâcher Macron. Ces loupés de communication sont incompréhensibles. Suite...

Information forêts: gestion ... Rencontre le 17 décembre à Bagnols

Le CRPF PACA nous informe qu'ils  organiseront prochainement, en partenariat avec Fransylva 83 (le Syndicat des propriétaires forestiers privés) une journée de rencontre et d'informations  le mardi 17 décembre 2019, à Bagnols-en-Forêt.sur le thème de « Alternatives à l’indivision en Forêt Privée » (le matin) animée par Nicolas Rondeau, Juriste de Fransylva et « Comment trouver ma parcelle en forêt ? » (l’après-midi) initiation à l’application Géoportail par Quentin Vanneste, Technicien CRPF PACA. Voir inscription ici; et le programme de la journée ici.

Energies renouvelables; quid des éoliennes

Voici un excellent article de Loîc Le Foch Prigent trouvé sur LinkedIn. Il est désormais consultant freelance auprès d'entreprises qui souffrent. dit-il.

Mon sang n'a fait qu'un tour lorsqu'une Ministre de notre pays a qualifié d'écologique l'énergie éolienne.

Suite...

Elon Musk dévoile sa troisième génération de toits solaires Tesla : Plus économiques et plus résistants ?

Des tuilesTesla a récemment annoncé le lancement de sa troisième génération de tuiles solaires à usage résidentiel. Trois ans après l’annonce du concept de tuiles solaires – qui ressemblent aux toits normaux, mais avec la capacité d’exploiter l’énergie solaire en plus – Tesla a déjà sorti deux versions différentes de ces tuiles solaires. La première avait fait un flop à cause du prix, de la difficulté d’obtention des tuiles et de leur installation.
La deuxième solution, des tuiles plus lisses et plus traditionnelles, n’a pas non plus remporté du succès auprès des consommateurs. Et ce, malgré l’opération de location de panneaux solaires en vue de rendre les prix plus abordables et le concept plus alléchant. C’est finalement avec ce troisième essai que Tesla semble plus confiant. Suite...

EXCLUSIF. Enquête sur la face cachée du cardinal Barbarin

A l'approche du procès en appel du cardinal Barbarin, l'OBS publie cette enquête de Frédéric Martel.
Pendant six mois, Frédéric Martel a enquêté sur le cardinal, dont le procès en appel dans l’affaire Preynat est prévu le 28 novembre. Il dévoile ici ses liens avec l’extrême droite, le grand patronat et la Manif pour tous… Et révèle que le primat des Gaules est aujourd’hui accusé de harcèlement par un ancien séminariste. Suite...

Cellule investigation de Radio France: Fact-checking des réponses de Ségolène Royal à nos enquêtes

Après la publication de plusieurs enquêtes de la cellule investigation de Radio France la concernant, Ségolène Royal a réagi sur France Inter en dénonçant des accusations "diffamatoires" et relevant, selon elle, de la "délation". Nos réponses sur les faits.

Suite...

La fin du monde approche et c’est une bonne nouvelle



Il ne s’agit pas de renoncer à une Terre habitable, mais à un siècle de règne de l’automobile et de déforestation sauvage, à des années de consommation illimitée de viande et de voyages bon marché, et enfin à une croissance économique massive comme fondement de notre système..  Réformer les économies fondées sur les énergies fossiles représentera indéniablement une perte, mais ces sacrifices sont  incomparablement plus  upportables que ce qui menace d’arriver. Ce processus donnera lieu à
toutes sortes de difficultés : les problèmes de l’action collective, les  incertitudes scientifiques, les défis technologiques, la mobilisation politique, et bien d’autres encore. Mais choisir l’inaction aujourd’hui,  c’est renoncer à la raison.   Suite...

Conversation avec Stéphanie Monjon : le tout renouvelable est-il possible ?

Tout le monde en parle. L’enjeu est décisif. Que sont les énergies renouvelables ?
Il s’agit de l’ensemble des ressources énergétiques issues de la nature, inépuisables à l’échelle de temps humain, utilisables dans le secteur de la production d’énergie ou des transports. Certaines, comme l’énergie hydraulique, l’énergie marine ou l’énergie éolienne ne peuvent servir qu’à produire de l’électricité. D’autres ont plusieurs usages possibles : l’énergie solaire, l’énergie géothermique, ou encore la biomasse (par exemple, le bois ou les déchets) permettent de produire de l’électricité ou de la chaleur ; le biogaz peut servir à la production électrique ou alimenter des véhicules adaptés, et les biocarburants peuvent être ajoutés aux carburants traditionnels. Suite...

En défense du PIB - Telos Charles Wyplosz

L’affaire est entendue, le PIB n’est pas la bonne mesure de la santé d’un pays, même pas de sa santé économique. Des quantités d’alternatives sont proposées, mais ne parviennent pas à s’insérer dans le paysage encombré des indicateurs. C’est un faux débat qui repose sur une fausse idée. Suite...

Alain Grandjean "Agir sans attendre: Notre plan pour un New Deal vert".


Conférence du Pr Serge Haroche, prix Nobel de physique

Mondialisation : démondialisation ou hypermondialisation?


Chacun avec son petit capital - logement, voiture, PC, smartphone, et sa personne -  peut participer à la dynamique actuelle en cours. Voir mon billet précédent sur Brano Milanovic "Nous sommes tous devenus capitalistes".

Climat : et si les entreprises s’y mettaient ?

Nos chaussons charentaises seront fabriqués en Asie et en Chine, comme la plupart de nos vêtements, et même l'agro alimentaire s'y met, voir cet entretien avec Christophe Brusset avec ThinkerView.
Voici une carte  qui montre sur l'ensemble de la planète l'effet de la mondialisation des échanges  sur les émissions de gaz  à effet de serre qui provoquent la hausse de la température moyenne. Comment alors rester en decà de 2° Celsius d'ici 2050?   Suite...

How do we know the world has warmed? Comment savons nous que la planète s'est réchauffée?

 Voici les éléments scientifiques concernant le réchauffement de la planète. Elle sont compilées par le Hadley Center .... ou UK meteorological office

 Les 11 indicateurs présentés ci-dessous ont été compilés par le Met Office Hadley Center à cette fin. Ils s’appuient sur les travaux de plus de 100 scientifiques de plus de 20 institutions et offrent, à un seul endroit, une vision globale de notre climat, des profondeurs des océans à la haute atmosphère. Chaque indicateur devrait être fortement corrélé aux températures de surface et, pour chacun, plusieurs analyses sont présentées. Les analyses multiples indiquent quelles caractéristiques de la série ne sont pas sensibles au choix exact de la méthode d'analyse et peuvent être considérées comme des caractéristiques robustes du climat. À long terme, sept des indicateurs sont en hausse et quatre sont en baisse. Chacun des indicateurs est cohérent avec les enregistrements de température de surface du sol et montre un réchauffement à long terme. Suite...

Gilets jaunes : « Le gouvernement a choisi de dramatiser la violence » | Alternatives Economiques

C’était un certain samedi 17 novembre 2018. Des milliers de Français défilaient dans les rues et sur les routes, bloquant les ronds-points et levant les barrières de péage, équipés de leur gilet jaune, devenu l’emblème de tout un mouvement. Depuis, les manifestations se sont enchaînées chaque samedi, sans exception, au point d’arriver ce week-end à l’acte 53. Un an de rassemblements hebdomadaires marqués par des violences, aussi bien du côté des manifestants que des forces de l’ordre, d’un niveau jamais vu en France depuis les années 1970. Les blessés se comptent par centaines, les estropiés à vie par dizaines et on a relevé deux morts dans des affrontements avec la police. Des milliers de condamnations ont été prononcées par les tribunaux à l’encontre des manifestants. Mais quelles leçons en matière d’ordre public, le pouvoir a-t-il tiré de cette répression hors normes ? Suite... 

par Sebastian Roché Politologue, spécialiste des questions de délinquance et d'insécurité sur Alternatives économiques

Plus:

Nous sommes tous devenus capitalistes: avenir du capitalisme.

branko-milanovic.jpgJe relaie ici les propos de Branko Milanovic dans son livre "Capitalism, Alone". Alors que tous les observateurs parient sur la fin du capitalisme dans 40 ans, Branko Milanovic nous donne une réflexion différente, dans son dernier livre:


Suite...

Nicolas Baverez: «Macron, faux dur dehors, vrai mou dedans»

La moitié du quinquennat d’Emmanuel Macron voit monter les risques. Sur le plan intérieur avec l’anniversaire du soulèvement des «gilets jaunes», le mouvement dans les hôpitaux, la grève interprofessionnelle du 5 décembre à laquelle pourraient se joindre les étudiants, les élections municipales de mars prochain susceptibles de ranimer une droite et une gauche républicaines.
Suite...

Rapport du Giec: La neutralité carbone en 2050, condition non négociable... Mais comment faire?


Le Giec l'a réitéré dans son dernier rapport : limiter le réchauffement climatique à 1,5°C nécessitera d'atteindre une « neutralité carbone » en 2050, un point d'équilibre entre la quantité d'émissions de gaz à effet de serre émise dans le monde et la capacité qu'à la Terre de capter et stocker du dioxyde de carbone.

Suite...

Les étudiants sont-ils pauvres? - Telos

Depuis le drame de l'étudiant lyonnais qui s'est immolé par le feu devant le CROUS, la question de la pauvreté ou de la précarité étudiantes s'est imposée dans l'actualité médiatique et politique. La tonalité générale des commentaires est de dénoncer cette précarité qui serait croissante. Par exemple Nathalie Dompnier, présidente de l'Université Lyon II, déclarait dans le Monde du 15 novembre que de nombreux indices lui montraient que la précarité progressait, tout en reconnaissant qu'elle ne « dispose pas de données précises pour étayer ce sentiment ». Pourtant, les données sur la question existent, nous le verrons, et il est dommage que les acteurs de la vie universitaire ne s'y réfèrent pas pour former leur jugement.   Suite... Olivier Galland Telos

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima | Atlantico.fr

Suite au désastre de Fukushima survenu en 2011, le gouvernement japonais a mis à l'arrêt total, par principe de précaution, les usines nucléaires dans tout le pays. Cela a entraîné une hausse du prix de l’électricité et depuis cette annonce, 4800 personnes seraient mortes de froid selon le NBER (Bureau National d'Etudes Economiques). Comment une telle chose peut-elle se produire  ?    Suite...

Un an après le début des «gilets jaunes»: France, où en sont tes divisions?

Outre le fait de partager le même prénom, Jérôme Sainte-Marie et Jérôme Fourquet ont pour point commun de compter parmi les meilleurs sondeurs de leur génération. Tous deux sont également auteurs d’essais majeurs sur la France post- «gilets jaunes». Cependant, en apparence du moins, leurs thèses respectives s’opposent. Dans L’Archipel français (Seuil), Fourquet défendait l’idée d’un morcellement de notre pays sur fond de fractures culturelles et sociales. Bloc contre bloc de Jérôme Sainte-Marie, qui vient de paraître (Cerf), sonne quelque peu comme une réponse à cette thèse. Pour l’auteur, la France se fragmente moins qu’elle ne se polarise sur le plan sociologique et électoral. Macron et Le Pen incarnent, selon lui, ce nouveau clivage. Un an après le début du mouvement des «gilets jaunes», nous avons réuni les deux essayistes pour examiner leurs accords et désaccords.    Suite...

Macron, l’autorité au service du néolibéralisme - Libération

Et si le basculement autoritaire du macronisme trouvait sa source dans la nature même de son programme économique ? Un livre percutant défend l’hypothèse : la Guerre sociale en France. Aux sources économiques de la démocratie autoritaire de Romaric Godin, journaliste spécialiste de l’économie française à Mediapart. Le titre est aussi clair que le propos est offensif : le rognement des libertés publiques, la répression des manifestations chaque samedi de gilets jaunes, le gazage des marches pour le climat sous prétexte de contenir quelques casseurs dans les cortèges, bref la violence déployée par l’Etat depuis un an n’aurait d’autre origine que sa volonté d’enfin «soumettre» le pays aux réformes néolibérales.   Suite...

Comprendre ce que sont les rayonnements ionisants

Radiation is a form of energy transmitted through the air. There are many types of radiation that we come across frequently in everyday life, such as heat, light, radio-waves, microwaves and X-rays. Some radiation types, associated with nuclear and atomic processes, have the ability to penetrate material and in doing so cause a process called ionization to happen. These radiation types are known as ionizing radiation; they are the ones commonly referred to just as "radiation" and are associated generally with nuclear and atomic facilities and activities. The source of such radiation is either from radiation generators (such as x-ray machines) or from radioactive material. Radioactive material occurs in nature, but can also be produced artificially - large amounts are produced by the operation of nuclear reactors. Suite sur UNSCEAR...
et en français ici sous forme pdf cliquer pour télécharger.
et plus encore.

Vers la neutralité carbone d'ici 2050 au plus tard

 Vers la neutralité carbone d'ici 2050 au plus tard pour limiter la hause de la température moyenne de la planète à moins de 2 degrés...

La neutralité carbone est un prérequis nécessaire à toute stabilisation de la température globale. En effet, tant que les émissions nettes de gaz à effet de serre de l’humanité ne seront pas nulles, la concentration en équivalent CO2 continuera d’augmenter, et la température ne pourra pas être
stabilisée.  Suite. sur Carbone 4..

Moyen-Orient. Flambée de colère en Iran après l’annonce d’une hausse du prix de l’essence

Les forces de sécurité iraniennes ont affronté, samedi 16 novembre, à Téhéran et dans de nombreuses autres villes d’Iran, des manifestants protestant contre l’augmentation de 50 % du prix de l’essence. Une personne est déjà morte à Sirjan, dans le centre du pays. Les Iraniens s’inquiètent d’une nouvelle augmentation du coût de la vie, alors qu’ils sont déjà affectés par le rétablissement de sanctions américaines... 
Suite Courrier International

Avec les “gilets jaunes”, au cœur de la colère

Un an après le début du mouvement des “gilets jaunes”, nous revenons sur les raisons profondes de cette mobilisation, grâce à un grand reportage du journaliste américain Christopher Ketcham qui s’est immergé dans les manifestations en France en mars 2019. Au fil des rencontres, des échanges, des affrontements, il explore cette colère populaire.
https://www.courrierinternational.com/long-format/long-format-avec-les-gilets-jaunes-au-coeur-de-la-colere

Jean-Marc Jancovici : Anticiper l’effondrement énergétique.

Regardez  Jean-Marc Jancovici pour continuer à comprendre ce qui nous arrive et notre avenir. Passer 80% de son temps à s'informer et comprendre!


Facebook – L'électrochoc libra, Nicolas Baverez LePoint

Source: Le Point

Le libra, projet de monnaie virtuelle promu par Facebook, est le symbole du renversement du rapport de force dans le secteur numérique à l'avantage des Etats. Le contrôle étatique a toujours été la norme en Chine et en Russie, où les géants technologiques sont les bras armés numériques du capitalisme totalitaire de Pékin ou de la démocrature moscovite. Il en allait autrement dans le monde démocratique, où l'industrie numérique s'est construite autour d'un rêve libertaire excluant toute régulation publique. Puis le développement du numérique en dehors du droit a tourné au cauchemar entre les mains monopolistiques des Gafam.