01/03/2020

La désindustrialisation : quelles réalités dans le cas français?


L’industrie française employait 3,1 millions de personnes en 2015, soit environ 12 % de l’emploi total, auxquels s’ajoutaient 4,5 millions d’emplois indirects. Ses 260 000 entreprises (dont 90 % de PME et de TPE) représentaient à cette date une valeur ajoutée de 274 milliards d’euros (dont 219 milliards pour le seul secteur manufacturier), soit 12,4 % de la VA nationale (10 % pour le secteur manufacturier). Principale contributrice des exportations de la France (74 % du total, soit 445 milliards d’euros), elle est aussi le secteur d’activité qui investit le plus dans la recherche & développement nationale, soit 25 milliards d’euros.  Suite via Revue Géographique de l'Est

Plus Nord Pas de Calais Désindustrialisation 

2 commentaires:

  1. Quel dommage de consacrer du temps par de tels moyens à priori sérieux, à de telles études stériles qui frisent la "sodomisation" des mouches...Je suis déçu d'avoir perdu du temps inutilement à la lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces analyses sont pourtant les mêmes que celles de Patrick Artus, de Jean-Hervé Lorenzi et du cercle des économistes.

      Supprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.