19/03/2020

Comment va t on financer les déficits dûs au coranovirus?

La montée des taux d'intérêt reflète l'inquiétude des marchés: fonds souverains et épargnants...

François Lenglet sur RTL matin

Le point de vue del'iFrap  "Focus sur le plan d’urgence de 45 milliards d’euros "

1 commentaire:

  1. Les couts dus au coran , nous les payons déjà tous les jours. Pour ceux du coronavirus, rien à payer pour les adeptes du coran qui déclarent qu'il s'agit d'une "maladie de blancs", envoyés par Allah pour les punir de leur infidèlité, car les vrais islamistes, eux, sont protégés par le dieu d'amour. D'ou leurs irritation lorsque des policiers kouffars leur demandent de respecter les mesures de prudence. Le moyen âge est de retour et les grands pandémies avec.

    RépondreSupprimer

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.