24/03/2020

Coronavirus : la zone euro face au précipice


A-t-il tendance à dramatiser ? Depuis le début de la crise du coronavirus, Bruno Le Maire a adopté un ton martial. Malgré la réaction économique forte des institutions européennes, avec, notamment une exemption générale des règles budgétaires européennes ou les 750 milliards mis sur la table par la Banque centrale européenne (BCE), le ministre de l'Économie et des Finances reste alarmiste. « Ce qui est en jeu, c'est l'avenir de la zone euro et donc l'avenir de la construction européenne.
Soit nous sommes capables de faire face et la zone euro résistera à cette crise, soit il y a un défaut de solidarité, le chacun pour soi l'emporte, et non seulement la zone euro disparaîtra mais c'est le projet politique européen qui disparaîtra également », prévient-il.

Source: lepoint.fr | Marc Vignaud

Pon commentaire: L'euro fut  une erreur dès le départ. On peut supprimer l'euro, revenir aux monnaies souveraines, sans mettre en cause le projet européen. Voir Eurozone Dystopia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.