mardi, novembre 15, 2016

Hollande battu par Montebourg à la primaire PS, pas Valls, pour un sondage BVA


 

 Arnaud Montebourg l'emporterait sur François Hollande au second tour de la primaire de la gauche, mais l'ex-ministre serait battu en cas de duel avec Manuel Valls, selon une enquête BVA-Salesforce pour la Presse Régionale et Orange publiée mardi.
Selon ce sondage réalisé dans la perspective du scrutin programmé fin janvier, le chef de l'Etat recueillerait 40% des suffrages au premier tour, soit une baisse de trois points par rapport à septembre.

Le Premier ministre est à 44% des intentions de vote au premier tour.

Arnaud Montebourg est crédité de 32% à 34% des voix selon les cas de figure.
Au second tour de scrutin, l'ex-ministre battrait le président de la République avec 52% des voix contre 48%.

Dans l'hypothèse d'un duel avec le Premier ministre, Manuel Valls l'emporterait nettement sur Arnaud Montebourg, par 57% des voix contre 43%.

L'enquête envisage aussi une participation à la primaire de l'ancien ministre Emmanuel Macron, une idée que ce dernier a toujours rejetée.

Emmanuel Macron arriverait en tête du premier tour avec 28% des voix, devant François Hollande, 27%. Mais au second tour, il serait battu par le chef de l'Etat par 50,5% des voix contre 49,5%.
Dans l'hypothèse d'une candidature de Manuel Valls, Emmanuel Macron serait battu par le Premier ministre au premier et au second tours (58% des voix contre 42%).

Pour l'instant, seul Arnaud Montebourg a annoncé son intention de participer à la primaire ouverte de la gauche.


François Hollande doit annoncer sa décision en décembre.

L'enquête a été réalisée via internet du 3 au 13 novembre 2016 auprès d'un échantillon représentatif de 10.002 Français âgés de 18 ans et plus dont ont été issues 9.206 personnes inscrites sur les listes électorales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.