Utilisons des technologies innovantes pour nourrir notre population croissante...

 Voici un article d'une journaliste du journal du Net qui montre à quel point la diffusion de l'information planétaire permise par le WWW contribue à l'intoxication collective et à l'abêtissement massif.  Les journalistes feraient mieux de réfléchir un peu plus avant de publier.


Il s'agit de l'utilisation de toutes les données produites par les multiples capteurs, leur stockage en mémoires et leur  traitement informatiques , pour agir dans tel ou  domaine  d'application pratique: automobile, industries manufacturières, domotique, communication, sondages etc... . L'exemple que j'ai en tête est la voiture autonome sans conducteur, ce qui est parfaitement possible;  les gadgets sur les nouvelles voitures montrent qu'un petit logiciel supplémentaire suffirait!

Ces idées proviennent comme le plus souvent d'américains. Les termes utilisés sont tous américains...; à savoir IoT, "Intelligence of Things"  l'intelligence des choses. Il s'agit d'appliquer la production de données et  leur traitement  à la production agricole.... le marché potentiel serait de 700 milliards de dollars. Nous sommes bien dans le système de la société américaine, lequel n'est pas négociable dans la perspective du changement climatique. Trump s'est retiré de l'accord de Paris signé par son prédécesseur Obama.

L'article commence par ceci "D’ici l’année 2050, il pourrait y avoir pas moins de 10 milliards de personnes vivants sur Terre. Pour parvenir à tous les nourrir, nous aurons besoin de multiples technologies, comme l’IoT et la supervision." C'est la lecture du rapport de l'ONU sur la population mondiale qui a suggéré cela à notre journaliste.

L'auteur omet le principal du rapport à savoir que l'essentiel de la croissance de population se déroulera en Afrique.  Alors chez nous dans les pays développés, où l'IoT est ou sera disponible... l'application à l'agriculture est un moyen d'accroître la productivité - production et qualité des produits agricoles", économiser l'eau.... d'où le marché de 700 milliards de dollars.

Je rappelle cette émission du JT de la Une  et ces liens sur Almeria  la mer de plastique

Et les agriculteurs bloqent le pays ce jour 8/10/2019

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.