10/10/2019

Climat : la croissance végétale en panne sèche

C'est une découverte inquiétante publiée hier dans la revue Science Advances par une équipe très internationale. Elle porte sur une des questions majeures du réchauffement climatique : jusqu'où la végétation planétaire va t-elle réagir positivement à l'élévation du taux de CO2 atmosphérique et des températures ? Et donc stocker une part du CO2 supplémentaire que nous injectons chaque année dans l'atmosphère, réduisant ainsi le réchauffement futur en permettant aux arbres et à certaines cultures de croître plus vite. La réponse de cette étude? Ce phénomène positif se serait arrêté vers l'an 2000. A cause… de l'humidité qui croît moins vite que la température de l'air. On pourrait la résumer par un adage shadokien : plus c'est moins humide que ce serait possible et moins les végétaux croissent. Explications (un article de Sylvestre Huet).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.