19/11/2019

Gilets jaunes : « Le gouvernement a choisi de dramatiser la violence » | Alternatives Economiques

C’était un certain samedi 17 novembre 2018. Des milliers de Français défilaient dans les rues et sur les routes, bloquant les ronds-points et levant les barrières de péage, équipés de leur gilet jaune, devenu l’emblème de tout un mouvement. Depuis, les manifestations se sont enchaînées chaque samedi, sans exception, au point d’arriver ce week-end à l’acte 53. Un an de rassemblements hebdomadaires marqués par des violences, aussi bien du côté des manifestants que des forces de l’ordre, d’un niveau jamais vu en France depuis les années 1970. Les blessés se comptent par centaines, les estropiés à vie par dizaines et on a relevé deux morts dans des affrontements avec la police. Des milliers de condamnations ont été prononcées par les tribunaux à l’encontre des manifestants. Mais quelles leçons en matière d’ordre public, le pouvoir a-t-il tiré de cette répression hors normes ? Suite... 

par Sebastian Roché Politologue, spécialiste des questions de délinquance et d'insécurité sur Alternatives économiques

Plus:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.