samedi, mai 27, 2017

Comprendre la position de Trump sur le climat

Pour comprendre la position de Trump sur le climat il faut se rappeler ses engagements électoraux sur le charbon. Le charbon intervient pour 30% dans le mix énergétique; mais 93% de la production de  charbon est utilisé pour la production d'électricité (*); il y a 65000 mineurs et employés dans la production de charbon - souterrain, ciel ouvert, et préparation dont une grande partie dans des états qui en dépendent principalement pour leur économie. La production a été de 830Mt en 2015.
(*) 4080 tWh (terra Watt heures soi 10 à la puissance 9 kWh ) en 2016. La production de la France est de l'ordre de 500 tWh.

Mais le charbon est assurément en déclin tendanciel (comme le montrent ces deux graphiques évolution 2008-2015 et ça n'a rien avoir avec le traité de Paris sur le climat); les producteurs d’électricité ferment des vieilles centrales et  même commencent à fermer des centrales plus jeunes (3). Cela est dû à la montée en puissance des énergies renouvelables - éolien et solaire, au gaz naturel abondant grâce au gaz de roches mères (gaz de schiste), et à la baisse de la consommation d'électricité des ménages par l'isolation.

Les producteurs d'électricité jouent à fond la transition énergétique; ils comptent sur la baisse drastique des coûts de production des énergies renouvelables et même sur la montée en puissance des batteries de stockage au lithium pour satisfaire les pointes de production. Avec le gaz, ce sont les cycles combinés qui ont la faveur.

 Les producteurs d'électricité jouent aussi sur leur modèle économique - plus de services - et veulent assurer que la transition se déroule  sans problèmes sociaux dans les états producteurs de charbon.

Plus:
  1. Mix énergétique des EU 2015 2014 
  2. Rapport annuel EIA pour 2015 et évolution 
  3. Utilities Are Embracing The Coal Closure Trend: Smart Policy Provides Economic Solutions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.