jeudi, mai 25, 2017

Le réformisme est une idée neuve en France.....

Un texte qui date de 2006 mais qu'il est intéressant de relire dans la conjoncture actuelle....

L'affaire du CPE a montré à quel point le réformisme se portait mal en France. Investies de la souveraineté populaire, nos élites oscillent parfois entre l'immobilisme consensuel et le volontarisme étatique aux accents bonapartistes. Pourquoi ?

La France est l'héritière d'une tradition révolutionnaire qui s'est construite sur l'idée même de rupture. Rompre, c'est changer le monde, créer une nouvelle donne et faire que rien ne sera plus comme avant. Cet imaginaire de la rupture est très valorisé par la société française. Lire la suite.

Plus:
  1. Bernard Bruhnes (mort en 2011)
  2. Zaki Laïdi: Le Monde Macron « La première recomposition du système politique depuis 1958 » 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.