mardi, octobre 18, 2016

Primaire: la guerre est-elle déclenchée dans le Var?

Primaire: la guerre est-elle déclenchée dans le Var?


juppe-sarko.jpgEn attendant sa venue, le 27 octobre, les élus qui soutiennent Alain Juppé présenteront le 21 octobre la campagne de leur candidat dans le Var... le jour du meeting à Toulon de Nicolas Sarkozy.

IIs soutiennent Alain Juppé, et expliquent pourquoi en se réunissant, aux côtés d'Hubert Falco et Jean-Pierre Giran le vendredi 21 octobre, au Palais du commerce et de la mer à Toulon. Le jour même du meeting de Nicolas Sarkozy au Palais des congrès de Toulon. La réunion sera d'ailleurs l'occasion d'aborder les modalités d'organisation de la campagne d'Alain Juppé dans le Var.


Dans la primaire de la droite et du centre qui, depuis plusieurs semaines déjà, tourne à l'affrontement des camps Sarkozy-Juppé, la guerre est-elle déclarée? «Non, assure le député maire d'Hyères Jean-Pierre Giran et porte-parole d'Alain Juppé dans le Var. Rassembler les élus qui le soutiennent était prévu de longue date».

Dont acte... Mais la réunion des pro-Juppé est organisée le jour même de la venue de l'ancien chef de l'État à "Toulon, sur les terres du sénateur-maire Hubert Falco, ancien ministre du gouvernement Fillon et qui. il y a peu, expliquait pourquoi il avait choisi de soutenir Alain Juppé.
Alain Jappé rassemble, et le pays en a besoin. Il a une expérience naturelle, il avait les qualités d'un homme d'État mais c'est aussi un homme qui s'est affirmé sur le territoire. Par ailleurs. il a l'autorité, la sobriété pour rétablir la confiance dans notre pays. Il est ferme dans ses convictions», nous expliquait Hubert Falco.


Hubert Falco Un homme du centre droit


Mais si. clans le duel fratricide que se livrent les membres d'une même famille politique, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy a fait le choix de "l'identité heureuse", c'est certainement parce qu'il se retrouve dans le discours du Bordelais. Depuis ses débuts politiques, Hubert Falco a toujours appartenu au centre droit sur l'échiquier politique. UDF, Parti républicain, Démocratie libérale... avant de retrouver les membres du RPR à la fondation de l'UMP, en 2002.

«Le choix d'Alain Jappé, c'est pour Falco, rester fidèle à sa conception de la politique et des rapports humains dans une société», confie-t-on dans l'entourage du sénateur-maire.

Ni trahison ni infidélité donc, pour Hubert Falco qui reste avant tout fidèle à ce qu'il est sur l'échiquier politique...

Reste que, si la primaire de la droite et du centre ne sera pas sans laisser de traces clans les rangs de la famille Les Républicains (LR). il lui faudra trouver les ressources nécessaires pour se rassembler, au soir du 27 novembre derrière le vainqueur: «Il ne faut pas perdre de vue que notre véritable objectif, assurait il y a peu le président LR du Var Hubert Falco. est l'alternance.»

Source: Var Matin 18/10/2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme mais je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.