Tuesday, October 18, 2016

Bruno Le Maire n'a pas de slogan; il trouve ça con!

Le directeur de campagne de Bruno Le Maire trouve le nouveau slogan "la primaire c'est Le Maire" totalement "con" (et c'est ça qui est bon) - Le Lab Europe 1

Le directeur de campagne de Bruno Le Maire trouve le nouveau slogan "la primaire c'est Le Maire" totalement "con" (et c'est ça qui est bon)
© AFP
Officiellement, Bruno Le Maire déteste les slogans. Les catchphrases que l'on diffuse à l'envi, très peu pour lui. "Il n'y aura pas de slogan de campagne. Il pense que c'est ce qui tue aujourd'hui la politique", jure au Lab un proche du candidat de la droite et du centre.
Il n'empêche, peu de personnes ont eu la chance d'échapper au "Le renouveau c'est Bruno". Et le nouveau mantra "La primaire c'est Le Maire" est peut-être appelé à connaître le même succès. Pourquoi ? Parce que c'est un slogan à la con, tout simplement.
Il ne s'agit ici d'une analyse du Lab mais du commentaire amusé de Jérôme Grand d'Esnon, directeur de campagne de Bruno Le Maire. Cité par L'Obs, cet ancien de la chiraquie s'amuse :
Le slogan à la con est une marque de fabrique de Le Maire.
L'origine de "cette marque de fabrique" vient de la composition de l'équipe de campagne de Bruno Le Maire. "Il y a beaucoup de jeunes dans l'équipe, ça donne une empreinte à une campagne, on se marre", ajoute Jérôme Grand d'Esnon. En résumé, chez les "lemairistes", on est plutôt tendance jeunes et cons. Ce qui signifierait, selon le poète, que les autres sont vieux et fous.

Source: lelab.europe1.fr

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.