mercredi, novembre 06, 2013

A 91 ans, elle est jugée trop valide et perd ses aides - BFMTV.com

http://www.bfmtv.com/societe/a-91-ans-elle-est-jugee-valide-perd-aides-638344.html

2 commentaires:

  1. Comment un conseil général socialiste peut il oser supprimer les aides à une française de 91 ans pour raison de validité lorsque l'on voit toutes les aides qui sont données aux étrangers en France ? rappelez vous l'affaire Leonardi, allez voir le rapport d'enquête ! dont voici un extrait :

    M.DIBRANI n’a pas hésité à user de menaces afin d’éviter d’être expulsé de cet appartement. Ilqu’il ferait exploser une bouteille de gaz devant l’ancien maire dea indiqué Levier et un membre du réseau de défense des sans-papiers. Aux agents de l’office français d’immigration et d’intégration, qui lui proposaient une aide au retour (8500 €, la première fois ; 10 000€ une deuxième), il a annoncé qu’il tuerait sa famille s’il était expulsé. M.DIBRANI a également été placé en garde à vue pour un cambriolage par la communauté de brigade de Saint-Vit le 14 octobre 2010. Il a aussi été mis en cause comme auteur dans un vol commis dans une déchetterie à Levier (communauté de brigade de Pontarlier).

    Ceci peut aussi expliquer pourquoi le peuple français se tourne vers le FN

    RépondreSupprimer
  2. Le texte mérite d'être affiché clairement pour les citoyens français :

    A 91 ans, Jeanne Bramas, habitante de Sainte-Croix en Saône-et-Loire s'est vu retirer ses aides à domicile, rapporte le JSL.com. Jugée trop valide, l'agricultrice à la retraite ne rentrerait plus dans les critères. La grand-mère bénéficiait de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) depuis 2009, lui donnant droit à 20 heures de ménage par mois à un tarif réduit.

    Voilà l'image du social pour les français fait sous un gouvernement socialiste par un conseil général socialiste, à vous de voir

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.