14/01/2020

«Les naissances d’aujourd’hui feront les actifs de demain qui financeront les retraites Alain Parant démographe

Pour financer un retraité, il y avait 4 actifs en 1950, contre 1,7 aujourd’hui. Quelles sont les perspectives?
Alain PARANT. - Le rapport entre actifs et retraités s’est considérablement réduit en France. En 1960, il avoisinait quatre pour un car notre pays comptait alors très peu de pensionnés. Le régime de retraite était naissant. En raison d’une mortalité plus précoce, très peu de personnes parvenaient à 65 ans (âge légal de la retraite à l’époque). Celles qui y parvenaient avaient une vie de retraite beaucoup plus courte. Les cotisants étaient très nombreux, le chômage quasi inexistant et l’entrée dans le monde du travail survenait en moyenne bien plus tôt qu’aujourd’hui.  Suite...

Plus: Rapport du Sénat Ramener durablement notre système de retraite à l'équilibre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.