vendredi, mars 17, 2017

Où vont les réserves parlementaires des députés et sénateurs ?

Étienne Chéron, assistant parlementaire de Patrick Lebreton, est parallèlement le gérant d'EC Conseil, qui aide, contre honoraires, des associations à obtenir des subventions sur la réserve parlementaire, cette enveloppe de 130.000 euros par an et par député/sénateur.  Si, comme nous, vous êtes indigné par ces pratiques qui échappent à tout contrôle, écrivez aux présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat afin d'exiger qu'ils engagent une vérification de toutes les subventions accordées par le passé et suppriment la réserve parlementaire pour l'avenir. Voir et signer la pétition adressée aux présidents des assemblées parlementaires... (cliquer).
  1. Plus: à propos de la réserve parlementaire.
  2. 15000€ de la réserve parlementaire du sénateur Collombat vont à Bagnols en Forêt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.