vendredi, mars 24, 2017

Christine Angot : extension du domaine de ses névroses

Un moment de télévision, dit-on, soit une séquence qui restera dans les annales du PAF. Toute la nuit les twittos se sont déchaînés sur la joute entre François Fillon et Christine Angot, invitée surprise de l'émission politique sur France 2, jeudi 23 mars. L'écrivain et le candidat LR à la présidentielle se sont écharpés. Il fallait s'y attendre. La romancière est incontrôlable, n'hésitant pas à tutoyer François Hollande, qu'elle ne connaît pas, pour l'exhorter à se représenter à la présidentielle. «Je vais vous avouer quelque chose. Le 1er décembre, quand j'ai appris que vous aviez renoncé, je me suis dit: ‘‘très bien, de toute façon t'avais aucune chance de gagner, c'est très bien, libère le terrain''. Pardon de vous tutoyer, mais vous savez c'est comme ça qu'on parle devant sa télévision, on s'énerve, on tutoie, et on insulte même parfois», écrit-elle dans une tribune publiée dans le JDD, le 26 février dernier...  Lire la suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme mais je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.