lundi, mars 13, 2017

La « retraite à la française » : quel avenir et voies de progrès?



La « retraite à la française » repose sur le principe technique de la « répartition » présenté comme icône de la « solidarité entre les générations » par opposition aux systèmes dits « de capitalisation ». Qu'en est-il objectivement et concrètement ? Quel avenir et voies de progrès possibles pour ces systèmes ? Suite...

​ Cet article touche tout notre système politique économique et social.  Comment relancer le système pour qu'il soit inclusif cad. qu'il bénéficie à tous équitablement. Il y a aujourd'hui 6.5 millions de chômeurs et de sous employés; 9 millions de personnes en situation de pauvreté...  Porter l'âge de la retraite à 70 ans ne changera rien si les gens sont mis au chômage à 55-60 ans et doivent attendre 70 ans pour toucher une retraite amputée d'années de travail manquantes. Répartition ou capitalisation en fait c'est la même chose puisque les deux dépendent de l'activité économique, de la richesse qu'elle produit et qu'on partage. Et les  fonds de pension ça se trompe (cf. Enron) ou ça fait faillite ou ça investit dans des entreprises sans risques. L'auteur consacre 85% de son article à la répartition et 15% à la capitalisation.  Preuve qu'il n'a pas la clé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.