Wednesday, March 22, 2017

Fillon versus Macron sur les retraites. Qui choisir?

4 comments:

  1. amusant aussi, on réinvente le fil à couper le beurre:
    nous disposons de tous les systèmes de retraite, la base sécu répartition classique, les complémentaires arrco/agirc avec système à points, les fonctionnaires et d'autres dispositifs marginaux de capitalisation, plus des mécanismes complexes pour coordonner et gérer les durées de cotisation etc...

    il reste surtout à simplifier, généraliser les points dans un système unique pour la répartition qui permettra d'ajuster le dispositif qd cela sera nécessaire (déjà en cours pour arrco/agirc qui déposent le bilan dans une dizaine d'années) et proposer des compléments capitalisation avec les risques correspondants.

    ensuite la douleur viendra de la situation démographique et nos politiques auront à régler la pompe à morphine au mieux, par exemple en soutenant davantage les petites retraites que les grosses, qui du coup paieront moins d'impôts en guise de consolation...
    au plan technique ce sera infiniment plus commode avec un système unique à points ...

    ReplyDelete
  2. N'oublions pas que le système par répartition a été totalement dévoyé de son principe qui veut que les actifs de l'année payent les pensions de l'année, aux mécanismes de provision et d'égalisation prés. Par conséquent ce système peut par nature entraîner des baisses significatives de pension... sauf s'il les compense par l'emprunt et la dette, donc par la triche. En fait les français sont favorables à un système qui triche: répartition car cela garantit une pension pleine, et emprunt car cela garantit la pérennité de cette pension.

    ReplyDelete
  3. triche est un mot inadapté, le système est géré pour absorber les écarts éventuels entre recettes et prestations avec une préoccupation d'anticipation des difficultés de trésorerie.
    cette gestion (paritaire) trouvera bien sûr sa limite qd les déficits seront devenus chroniques, bientôt pour agirc puis arrco.
    la sécu est équilibrée par l'impôt (ou l'accumulation d'un déficit ce qui revient au même).

    notre gaston6 semble voir le mal partout mais il a raison sur un point, les retraités ne comprendraient pas que leur prestation change tous les mois en fonction de la situation de trésorerie des organismes de gestion!

    ReplyDelete
  4. Je suis en retraite depuis le 1 juillet 1996!!!! Aie!!! ma retraite est principalement constituée par le système à points des retraites complémentaires agirc, arcco et irpsimec! Nombre de points acquis par mes cotisations multiplié par la valeur du point = ma retraite complémentaire qui représente 80% de ma retraite; les autres 20% sont ma retraite sécu comme tout le monde. La valeur point des retraites complémentaires est gelée depuis bientôt 10 ans maintenant; mais il y a tout de même une certaine inflation depuis 10 ans donc ma retraite diminue en pouvoir d'achat.

    Jusqu'à présent, la valeur point n'a pas diminuée en valeur absolue. Mais elle est un des paramètres que le système pourrait utiliser pour s'équilibrer. Jusqu'à présent, on a utilisé le prix d'achat du point par cotisation payée.

    Je suis cette question depuis avant mon départ en retraite.... voir mon fil rss.

    ReplyDelete

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.