samedi, février 06, 2016

C dans l'air : tout sur l'émission, news et vidéos en replay - France 5

Replay de C dans l'Air de vendredi 5 février 2015 après le PPDA de Sarkozy à F2 le 4 février.

L'émission et les participants reflètent la morosité généralisée face aux évènements en France et dans le monde et l'apparente incapacité du système politique et social de faire face.

On ne peut pas grand chose dans le système monde, si ce n'est observer ce qui se passe et chercher à comprendre. Les élites des différentes nations qui le composent - naturelles ou élues démocratiquement - tentent chacun de leur côté, à jouer leur partition et défendre leurs intérêts, selon l'histoire et les cultures respectives de leurs peuples. Au sein des grandes institutions internationales et régionales (ONU, FMI, Banque Mondiale, UE etc...), les pays tentent d'influer positivement sur le déroulement des choses et leur évolution, mais toujours selon des idées qui peuvent s'avérer erronées, une fois le temps passé (exemple Irak). L'imbrication de plus en plus grande des sociétés du monde, en échanges et partages de production et de consommation, de communications et de connaissances, de cultures, de transports etc... rend chaque nation dépendante des autres et de l'ensemble du système. Donc chacun est vulnérable à l'ensemble (exemple, le pétrole aujourd'hui). Et à l'intérieur, chaque nation joue selon ses institutions propres et les sensibilités de son peuple. Les élites au pouvoir, élues démocratiquement chez nous tous les 5 ans, doivent jouer dans cette cour nationale et internationale. Le renouvèlement de la classe politique au pouvoir en France est pour 2017. On voit, surtout à droite, les élites nous proposer les changements qu'ils n'ont pas su réaliser lorsqu'ils étaient aux affaires; dans une sorte de modification de ce qui n'a pas marché lorsqu'ils étaient au pouvoir. C'est un profond changement de modèle économique et social qu'il faut avec un autre rôle et poids de l'état dans la société. Mais l'imbrication de la France dans le système mondial et les résistances de toutes les composantes de la société à accepter les changements nécessaires, font que ce sera très difficile. On fera donc ce qu'on pourra en espérant que ce ne sera pas le pire. Les livres et les discours des Fillon, Juppé, Sarkozy et autres consorts se heurtent au mur de la crédibilité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Vous pouvez commenter sous pseudo ou anonyme mais je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.