08/04/2018

Nantes : des manifestants pendent et brûlent une effigie de Macron, colère chez LREM


La scène se déroule samedi 7 avril dans l'après-midi à Nantes. En marge d'une manifestation qui rassemblait près de 2.000 personnes contre les réformes de l'Etat (SNCF, accès à l'université...), un groupe de personnes condamne symboliquement à mort le président de la République Emmanuel Macron, avant de pendre un mannequin à son effigie à une potence. Un homme le frappe, puis l'objet est brûlé sous les vivats.
"Nous sommes solidaires des jeunes qui ont pris l'initiative de faire brûler cette effigie", déclare Jean Brunacci, un porte-parole du syndicat Solidaires, à la caméra de Télé Nantes, média local présent sur place. "Nous pensons en effet qu'il est plus que jamais nécessaire de le faire vaciller sur son piédestal, mais aussi de lui faire rendre gorge." Lire la suite...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.