mardi, février 17, 2015

La Grèce a 24 heures pour sauver sa peau auprès de l'Eurogroupe

Conscient qu’il a sans doute un peu tiré sur la corde, Alexis Tsipras, le Premier ministre, a donné une interview en Allemagne pour indiquer que son gouvernement était prêt à certains compromis. Sauf qu’il dit cela à la presse allemande. En Grèce, il reste campé sur des positions dures vis-à-vis de ses électeurs. C’est lui qui, jeudi, a fait capoter un accord qui avait été préparé par son ministre des Finances. La suite sur Atlantico...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.