Saturday, February 14, 2015

Radio France, un paquebot à la dérive

Radio France était en grève mercredi, de France Inter à France Culture, toutes les stations furent plus ou moins touchées. Face à un déficit qui atteindra 21 millions d’euros fin 2015, les syndicats dénoncent "l’étranglement budgétaire" et réclament plus d’argent à l’Etat, mais est-ce vraiment la solution ? Radio France c’est France Inter, France Info, France Culture, France Musique, France Bleu, FIP, Le Mouv, et aussi deux orchestres symphoniques (l’Orchestre National de France et l’Orchestre Philharmonique de Radio France), un chœur et une maîtrise. Et aussi pas mal d’administratifs. Au final, 4500 personnes travaillent dans la "maison ronde". 90 % des recettes de Radio France proviennent de l'Etat. Tout cela coûte de l’argent et en rapporte malheureusement très peu : 90% des recettes proviennent de l’Etat (la redevance) et 10% des recettes propres (publicité et ventes). Les deux orchestres symphoniques coûtent 60 millions d'euros et rapportent seulement 2 millions d'euros de vente de tickets… Au total, un demi-milliard d’euros d’argent public est consacré tous les ans à Radio France (60% pour les salaires), et il faudrait verser encore plus ! ... Lire sur économie Matin..

- Plus sur la grève à Radio France.

1 comment:

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.