dimanche, février 22, 2015

Terrorisme fiscal : la taxation du « loyer fictif » de nouveau sur la table !

Et voilà, on remet le couvert… Il faut bien trouver des sous ! Ainsi donc les propriétaires, qui ne paient pas de loyer, bénéficieraient d’un avantage en nature par rapport aux locataires… Ben voyons ! Ces pseudo-égalitaristes oublient  visiblement qu’un propriétaire, par le fait même d’acquérir le bien dans lequel il vivra, se prive de toutes sortes d’autres biens ou avantages  qu’il aurait pu obtenir en ne faisant pas d'épargne. Sans oublier les taxes acquittées au moment de l’achat, plus la taxe foncière chaque année ! Et tant qu’on y est, pourquoi ne pas étendre ce raisonnement à l’automobile, par exemple ? Ceux qui ont acheté leur voiture bénéficient bien d’un avantage par rapport à ceux qui l’ont prise en leasing, non ? Pas étonnant qu’une idée aussi lumineuse sorte d’un think tank socialiste.  Suite...

4 commentaires:

  1. serpent de mer fiscal depuis sa suppression en 1965, ressorti par certains en mal de provocation gratuite, rejeté par le gouvernement pour cause d'absurdité conjoncturelle.
    cette non information vicieuse relève de la désinformation lassante qui cache le vide sidéral du débat politique actuel...

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.