mardi, février 17, 2015

L'Europe pose un ultimatum à la Grèce

Hier, la réunion de l'Eurogroupe s'est achevée sur un clash. Bruxelles donne une semaine à Athènes pour accepter ses conditions. Un accord reste possible. Les négociations entre l'Europe et la Grèce ont tourné court hier à Bruxelles. Plutôt qu'un assouplissement des conditions de remboursement de la dette grecque, l'Europe est restée ferme et a lancé au pays un ultimatum. Le nouveau gouvernement hellénique de la gauche radicale, dirigé par Alexis Tsipras, a une semaine pour accepter une extension de son programme actuel d'aide financière, qui doit en principe se terminer à la fin du mois.  La suite sur le Parisien...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.