Les deux faces de la production d'électricité en Allemagne


Pour la première fois en 2018 les renouvelables - éolien et photovoltaïque avec  47.3% du mix - ont dépassé la production des fossiles  - charbon lignite (Aachen Düsseldorf) lignite (Laubag Lusace) et gaz naturel russe (pipeline transbaltique Nordstream1) 40%..  Nordstream2 est en projet de construction. Le nucléaire 13%.





L'énorme production des éoliennes dans les plaines ventées du nord de l'Allemagne nécessite un raccordement au réseau interconnecté pour transporter  et distribuer cette énergie dans le sud du pays où sont implantées les industies.  Une ligne haute tension supplémentaire est nécessaire. Mais elle se heute à l'opposition des populations locales affectées qui n'en veulent pas... comme partout, le phénomène NIMBY not in my backyard. Il faut alors enterrer les lignes à coût plus élevé et impact environnemental différent.

Par ailleurs vu l'intermittence de l'éolien, il faut faire appel aux centrales à combustibles fossiles pilotables - lignite - dont l'Allemagne est abondamment pourvue: Nord Rhénanie et basse Lusace en Allemagne de l'Est, en bordure de la Pologne. 400000 emplois sont concernés, et évidemment la fermeture des mines envisagée  pour 2030 fait grincer.  Après la fermeture des mines, les seules centrales pilotables seront les centrales à gaz russe par les pipelines Nordstream 1 et 2.

Le ministre de l'énergie Sigmar Gabriel a indiqué vouloir ralentir la progression des renouvelables pour ne pas nuire aux mines et alimenter le populisme de l'AfD...  Une politique analogue à celle de Trump avec le charbon et le déni du changement climatique, populaire aux US..

Voir cet article de Deutsche Welle

En France, la situation et l'histoire sont complètement différentes, avec le choix du nucléaire dans les années 1970; la part du nucléaire avait atteint 78% de la production, tandis qu'en Allemagne elle était de 22%; 13% en 2018.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.