Anne Hidalgo : Paris n'a pas abandonné la France

Attentats, inondations, crise migratoire, climat, Airbnb, trottinettes, colère des gilets jaunes sur fond de grands travaux du réseau de transports… Rien n'aura été épargné aux Parisiens et à leur maire ! Depuis qu'Anne Hidalgo a pris ses fonctions à l'Hôtel de Ville en 2014, Paris a changé. Comme toutes les métropoles, elle doit s'adapter à son époque, au risque parfois de verser dans la caricature de ville mondialisée, loin, très loin des préoccupations du pays. La métropolisation de la France transforme l'identité de Paris : les classes moyennes disparaissent et le tourisme révèle un visage pas toujours heureux pour les Parisiens. Alors que la majorité présidentielle vient de désigner Benjamin Griveaux comme son candidat officiel à la mairie de Paris, Anne Hidalgo - qui refuse de commenter ce choix -, pas encore officiellement candidate à sa succession, revient longuement sur ces évolutions.  Entretien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.