Monday, March 16, 2015

La république des Docteurs Maboul : aux racines de la stupéfiante absence de doute de ceux qui nous gouvernent | Atlantico.fr

Même après s’être trompé sur les effets des hausses d’impôts, sur l’inversion de la courbe du chômage et sur la réduction des déficits, Emmanuel Macron a affiché une assurance en décalage avec ses résultats lors de son passage sur le plateau de l'émission "Des Paroles et des Actes", jeudi 12 mars. Une posture qui ressemble beaucoup à celle de François Hollande dans son interview accordée à "Challenges".  Suite...

3 comments:

  1. un peu fatigante cette idée que nos "élites" actuels, les petits marquis version atlantico, ne comprennent rien à rien et que de nouvelles têtes moins formatées à la française (ena, grandes écoles) vont résoudre l'équation mieux que jamais...
    il faudrait donc virer la gauche, bien sûr, la droite aussi qui regorge des profils décriés en version très efficace comme l'ont montré les 10 années chirac/sarko, et probablement le fn co dirigé par un énarque?
    un peu moins de contestation systématique à la française et un peu plus de participation au processus de réforme utile relèverait définitivement du voeu pieux?

    ReplyDelete
  2. psfay n'aime visiblement pas tout ce qui émane d'idées non socialistes. Voici un article qui devrait encore moins lui plaire.

    ReplyDelete
  3. curieuse idée, le système qui est critiqué là n'a pas grand chose de socialiste, il est pour une très large part élitiste avec un trop faible appel d'air aux classes dites populaires.
    il est regrettable que cette ouverture devienne trop anecdotique, mais rien ne permet de penser que des recrutements plus ouverts soient la solution miraculeuse à tous nos problèmes, certes les usa sortent de temps à autre un job ou un gates, mais croyez vous vraiment qu'ils sortent tous du monde prolétaire local?

    en résumé tout à fait preneur d'idées efficaces susceptibles de créer de la richesse utile (plutôt que de la détruire), de droite ou de gauche, avec pour préférence une vision de gauche dès qu'il s'agit d'en faire bon usage à long terme.

    ReplyDelete

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.