22/02/2013

Bruxelles ne croit plus à la baisse du chômage fin 2013, Paris si… | En quête d'emploi

La Commission européenne est venue doucher vendredi 22 février la principale promesse économique de François Hollande pour 2013 : celle "d'inverser" la courbe du chômage avant la fin de l'année. Le choc est rude pour le président de la République, mais la démonstration bruxelloise est plutôt implacable. Selon la Commission, la croissance devrait être de 0,1 % en 2013, puis 1,2 % en 2014. De tels taux ne permettent tout simplement pas de faire baisser le chômage, d'autant plus que les entreprises risquent d'attendre pour recruter à nouveau, même quand la croissance sera repartie. Résultat : le taux de chômage actuellement à 10,5 % en France, devrait grimper à 10,7 % en 2013, puis 11 % en 2014, selon Bruxelles.... Lire la suite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.