Monday, June 06, 2016

Le mouvement social de 2016: vers un échec annoncé? - Telos

Les mots d’ordre de grève portés par certains syndicats dans le mouvement social actuel semblent se heurter aux dures réalités du terrain. En mars 2016, lors du déclenchement des journées de grève à la SNCF, on comptait plus d’un tiers d’agents en grève mais depuis le mouvement s’est beaucoup affaibli. En mai-juin, lors des appels à la grève répétés par certaines centrales, le mouvement se situait entre 10% et 17% de grévistes (selon les jours concernés). À la RATP, les syndicats ont également appelé à une grève illimitée à compter du 2 juin. À Paris, le trafic des bus ou du métro ne connaît pratiquement pas de perturbations. Et le RER n’est touché que sur certains de ses tronçons qui constituent une part mineure sur l’ensemble du réseau. Dans d’autres entreprises – EDF, Total, etc. – on relève l’existence de conflits très localisés voire sporadiques et au plan national le nombre de salariés en grève demeure très faible comparé à d’autres périodes... Lire la suite sur Telos


Plus: Qu'est ce que l'Institut supérieur du travail IST omni-présent à C dans l'Air?

- Bernard Vivier et son frère Henri: Institut supérieur du travail. Bernard un habitué de C dans l'Air. Mais qui est ce? 

- Dans la presse de droite, dans C dans l’air ou sur BFM TV, les analystes de l’Institut Supérieur du Travail sont omniprésents.

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.