lundi, octobre 28, 2013

Alain Finkelkraut chez Ruquier à ONPC; quelle agitation !

1 commentaire:

  1. Si l'intégration des immigrés signifie se fondre dans la société française telle qu'elle existe - ou plutôt existait avant, mais alors pour qui et quand, car la société ne cesse d'évoluer - alors il faut bien constater que certains immigrés ne s'intègrent pas.
    Si s'intégrer signifie parler le français, adopter les comportements collectifs majoritaires, aller à l'école et recevoir l'enseignement appliqué à tous pour être coulés dans le même moule, respecter les lois, les coutumes, les habitudes vestimentaires et culinaires, adopter une des religions établies - catholique, protestante ou juive - ou être agnostique... alors il faut bien constater que certains immigrés ne sont pas encore intégrés, soit que le temps n'a pas été suffisant pour eux ou qu'ils ne le veulent pas. C'est le nombre d'immigrés récents dans la société qui doit poser problème. Et la situation économique car la plupart d'entre eux sont peu qualifiés, souffrent du manque d'activité et doivent être assistés sans discrimination par l'état providence que nous avons construit.

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.