Thursday, January 29, 2015

Les grandes mutations économiques et leurs conséquences sociales

Les sociétés modernes sont orientées vers la recherche d'une croissance sans fin de la production et de la consommation. Aussi bien les politiques publiques que la multitude des choix individuels sont sous l'influence de cette orientation fondamentale. Il ne s'agit pas d'une option raisonnée qui serait le résultat d'une discussion argumentée entre les citoyens, mais d'une norme qui s'impose à tous. La force de l'approche économique réside dans le fait qu'elle permet d'éluder tout débat sur les finalités. Son fondement exclusif est l'idée non discutée que la satisfaction des besoins individuels constitue une finalité légitime et suffisante pour la société et qu'il est possible de les satisfaire en produisant toujours davantage. Cette logique utilitariste transcende toute considération d'ordre social, politique ou culturel. Rien ne serait pire pour un tel système économique qu'un consommateur sobre sans grands désirs de consommation. Ce serait un désastre aussi bien pour les entreprises que pour les finances publiques et l'emploi. Il y a ici un fait qui nous permet de voir la difficulté de modifier l'orientation globale de notre civilisation qui recherche uniquement le maximum de croissance et de consommation. Lire la suite...

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.