16/10/2020

Heurs et malheurs de la démocratie participative: la Convention citoyenne sur le climat - Telos

On a beaucoup parlé dans les médias du contenu des propositions de la Convention citoyenne sur le climat, mais très peu de choses ont été dites sur l’expérience elle-même qui se veut une façon nouvelle de faire émerger des choix de politique publique en y associant étroitement des citoyens. Dans la lettre de mission du Premier ministre (2 juillet 2019) il est ainsi fait état de « la volonté de nombre de nos concitoyens de participer plus étroitement à l’élaboration de nos politiques publiques ».   Source Telos par Olivier Galland 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.