20/07/2022

La sécheresse menace la moitié du territoire de l'Union européenne


Environ la moitié du territoire de l'UE est confrontée actuellement à un risque de sécheresse en raison de l'absence prolongée de précipitations, selon la Commission européenne. Le continent traverse un épisode exceptionnel de canicule, notamment en France. Environ 46 % du territoire de l'UE sont exposés à des niveaux de sécheresse dits « d'avertissement », c'est-à-dire enregistrant un déficit important d'humidité au sol. Et 11 % sont d'ores et déjà en état d'alerte, avec une végétation et des cultures gravement affaiblies par le manque d'eau.

La France, la Roumanie, l'Espagne, le Portugal et l'Italie devront probablement faire face à la baisse du rendement des cultures, notamment de céréales, générée par le stress hydrique et thermique. L'Allemagne, la Pologne, la Hongrie, la Slovénie et la Croatie sont également concernées, tandis qu'en Italie, le bassin du Pô est confronté au niveau de gravité de sécheresse le plus élevé de l'UE, avec une sécheresse intense déclarée dans cinq régions italiennes.

À LIRE AUSSI« Dans 20 ans, peut-être que cette canicule ne sera plus considérée comme extrême »

Les rivières en danger

La situation est également difficile dans la péninsule ibérique, avec « des conditions propices aux feux de forêt », ajoutent dans leur note les experts du JRC (Joint Research Committee). En Espagne, les volumes d'eau stockés dans les réservoirs sont actuellement inférieurs de 31 % à la moyenne de la décennie écoulée. Les épisodes de canicule de juin et juillet viennent aggraver une situation déjà critique, après le grave déficit de précipitations à l'hiver et au printemps. Le débit des rivières dans plusieurs pays est gravement affecté, les volumes d'eau stockés s'épuisent.

Au total, cela peut nécessiter la prise de mesures extraordinaires de gestion de l'eau et de l'énergie. La production d'énergie des centrales thermiques et nucléaires situées au bord d'un cours d'eau était en juin très inférieure à la moyenne 2015-2021 pour de nombreux pays, dont l'Italie, la France et le Portugal. Même baisse de production pour l'hydroélectrique, plombé par la chute du niveau des réservoirs en Norvège, en Espagne, en Roumanie, au Monténégro ou en Bulgarie, entre autres.

 

No comments:

Post a Comment

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Je tiens ce blog depuis fin 2005; je n'ai aucune ambition ni politique ni de notoriété. C'est mon travail de retraité pour la collectivité. Tout lecteur peut commenter sous email google valide. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie.
- Je modère tous les commentaires pour éviter le spam et d'autres entrées malheureuses possibles.
- Cela peut prendre un certain temps avant que votre commentaire n'apparaisse, surtout si je suis en déplacement.
- Je n'autorise pas les attaques personnelles. Je considère cependant que ces attaques sont différentes des attaques contre des idées soutenues par des personnes. Si vous souhaitez attaquer des idées, c'est bien, mais vous devez alors fournir des arguments et vous engager dans la discussion.
- Je n'autorise pas les commentaires susceptibles d'être diffamatoires (au mieux que je puisse juger car je ne suis pas juriste) ou qui utilisent un langage excessif qui n'est pas nécessaire pour l'argumentation présentée.
- Veuillez ne pas publier de liens vers des publicités - le commentaire sera simplement supprimé.
- Je suis pour la liberté d'expression, mais il faut être pertinent. La pertinence est mesurée par la façon dont le commentaire s'apparente au sujet du billet auquel le commentaire s'adresse. Si vous voulez juste parler de quelque chose, créez votre propre blog. Mais puisqu'il s'agit de mon blog, je vous invite à partager mon point de vue ou à rebondir sur les points de vue enregistrés par d'autres commentaires. Pour ou contre c'est bien.
- Je considère aussi que la liberté d'expression porte la responsabilité d'être le propriétaire de cette parole.

J'ai noté que ceux qui tombent dans les attaques personnelles (que je supprime) le font de manière anonyme... Ensuite, ils ont l'audace de suggérer que j'exerce la censure.