Thursday, July 24, 2014

Ce qui gâche l'humeur de François Hollande et son humour


Evaporée une fois de plus, la reprise que François Hollande ne cesse d'annoncer depuis plus d'un an sans que les Français ne voient rien venir. Les derniers indicateurs sur la situation de l'économie française restent désespéremment plats : climat des affaires, nombre de déclarations d'embauches, tout fait du surplace. Le moral des chefs d'entreprise ne bouge pratiquement plus depuis l'automne 2013, malgré les efforts du Président et du gouvernement Valls pour leur redonner confiance en s'appuyant sur le "pacte de responsabilité".

Désormais, c'est avec une certaine crainte que les deux têtes de l'exécutif attendent les chiffres de l'Insee sur la croissance au deuxième trimestre qui seront publiés le 14août. Les experts avaient prévu 0,3%, ce qui n'avait rien de glorieux, mais le curseur pourrait encore descendre tout près du zéro pointé. La France risque de connaître une troisième année de croissance atone. Le Président en perd sa bonne humeur, affichant sa morosité lors de son diner traditionnel avec les journalistes qui le suivent à l'Elysée, et morigénant Pierre Gattaz, le président du Medef, parce qu'il ne verrait que le mauvais coté des choses. Mais même avec ses nouvelles lunettes, lui-même a du mal à voir encore la vie en rose.
Source: les Echos

2 comments:

  1. L'activité en zone euro soutenue par les baisses de prix [Reuters].
    La déflation n'est donc pas la catastrophe annoncée par les banques et la BCE!

    ReplyDelete
  2. Quelle personne, un minimum sensée, pouvait s'imaginer que cette bande clown socialistes allait apporter une amélioration quelconque? Ces gens ne sont, pour la plupart, que des prédateurs qui ont déjà tondu 10 fois les moutons que nous sommes et semblent s'étonner que la laine ne repousse pas assez vite "par la grâce du socialisme". Un peut comme ce fumiste de Lisenko à l'origine de la mort de milliers de personnes pour avoir décidé que l'esprit socialiste allait contraindre la nature à produire du blé dans la toundra. Ces gens ne sont pas seulement dans l'erreur : ce sont en plus des salauds!

    ReplyDelete

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.