Monday, August 19, 2013

L'état socialiste a peur de réformer le système de retraites.

L'état socialiste a peur de réformer le système de retraites. Il est certain que si la croissance était de 3 % et le taux de chômage ramené à 4,5 %, l'assurance-vieillesse dégagerait rapidement des excédents. De même, nous n'aurions plus de déficit pour l'assurance-maladie ou pour l'assurance-chômage. Le budget de l'Etat serait à l'équilibre et nous pourrions travailler à la réduction de la dette publique. Mais, nous ne vivons pas chez Alice aux pays des merveilles. Nul ne peut ignorer que notre régime vieillesse accumule depuis plusieurs années des déficits de près de 8 milliards d'euros. Nul ne peut contester qu'à défaut de plein emploi, d'ici 2020, le déficit des régimes de retraite atteindra 20 milliards d'euros. Les investisseurs qui permettent à la France de vivre à crédit n'attendront pas indéfiniment....

C'est un cercle vicieux. L'état dépense, gaspille, distribue, redistribue; et pour financer cela il doit taxer et surtaxer ceux qui produisent tout ce qu'il dépense. Il étouffe ainsi ceux qui produisent ce qui les amène à produire moins, ou à cesser de produire donc de réduire l'emploi... et l'état leur vient alors en aide au nom de l'équité etc.... on tourne en rond. Une entreprise quelle que soit sa taille, produit des choses utiles, qui ont de la valeur et qui sont achetés par des consommateurs; elle doit couvrir la totalité des coûts de son capital - foncier, bâtiments, équipements, et personnels (au sens capital humain)... S'il y a déficit l'entreprise doit disparaître; s'il y a juste équilibre, l'entreprise stagne et deviendra probablement déficitaire; ce n'est que s'il y a des excédents que l'entreprise peut prospérer, s'adapter, se développer, innover, affronter la concurrence etc. Or l'état consommateur sans produire, en taxant  et surtaxant, étouffe les entreprises, crée les conditions du chômage... et on tourne en rond! Il faut relire Jean-Baptiste Say et Frédéric Bastiat dont les écrits sont d'une étonnante actualité.

En savoir plus

- Julien Dray dit qu'il n'est pas urgent de réformer le système des retraites | Economie Matin
- Actualités retraites.

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.