05/01/2021

Fonte du pergélisol : comment enrayer le cercle vicieux ? | National Geographic

Sous des lacs arctiques, le sol fond et libère du méthane. Mais, en hiver, la glace de surface retient ce puissant gaz à effet de serre. Sur cet étang, près de Fairbanks, en Alaska, des scientifiques ont percé la glace et enflammé le méthane qui en jaillissait. photographie de KATIE ORLINSKY

Et si le changement climatique s’auto-alimentait ? C’est déjà le cas, par exemple, pour la fonte de la glace de mer arctique. Celle-ci réfléchit le rayonnement solaire, ce qui permet à l’océan, situé sous la glace, de rester froid. Mais quand la glace de mer fond, l’océan absorbe la chaleur du soleil, qui fait fondre encore davantage de glace. En général, il est difficile de prévoir le point de bascule où une telle boucle de rétroaction s’enclenche.  Suite via National Geographic 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ce blog est ouvert à la contradiction par la voie de commentaires. Tout lecteur peut commenter sous anonymat, pseudo ou alias ou sous son nom en clair avec ou sans email valide. Tout peut être écrit mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés par moi cad. je les publie ou pas, et j'en suis responsable. Je me réserve de supprimer tout commentaire qui serait susceptible de m'attirer des ennuis: propos diffamatoires ou qui pourraient être considérés comme tels; propos racistes, attaques et invectives personnelles. y compris à mon égard.