15/11/2020

Axel Kahn affligé par le documentaire complotiste "Hold-Up"

RÉACTION d'Axel Kahn – "Mon beau pays la France que j’aime tant est dans cette situation", déplore le médecin Axel Kahn sur LCI, réagissant à la sortie du documentaire "Hold-Up" qui reprend une multitude de théories complotistes sur l’apparition et la gestion du Covid-19.

La sortie mercredi 11 novembre du film Hold-Up, d’une durée de 2h40 et se présentant comme un documentaire, a été très remarquée et commentée. Or, celui-ci reprend une multitude de théories complotistes et de contre-vérités sur l'origine du Covid-19 et sur sa gestion par les dirigeants de ce monde. Et c’est avec émotion qu’Axel Kahn, président de la Ligue nationale contre le cancer, a également réagi au film, qu’il a visionné. "Ce matin, j’ai pleuré", a confié le médecin, invité de LCI samedi 14 novembre.

Avant de parler de son combat, le combat d'une vie : "Je fais partie des gens qui depuis 40 ans sont sur le pont à essayer de donner envie d’aimer la vérité, à essayer de comprendre. Et après 40 ans d’efforts extrêmement loyaux, extrêmement intenses, je vois que mon beau pays la France, que j’aime tant, est dans cette situation."

Depuis sa sortie, le film est en effet  beaucoup partagé sur les réseaux sociaux. "Environ six millions de personnes sont abonnées à des pages Facebook qui ont partagé" deux liens de Hold-Up, détaille à l’AFP Tristan Mendès France, spécialiste du complotisme. D’où cette impression d’échec, avouée par Axel Kahn : "Je me dis peut-être que toute ma vie est un échec. Que tout ce que j’ai fait n’a servi de rien, on en est là." Sur son blog, le médecin s’interroge aussi : "Qu’avons-nous manqué, nous les intellectuels, scientifiques et vulgarisateurs de la fin du XXe siècle ?"

Il poursuit : "Outre mes tâches de médecin, chercheur et autres choses, j’ai donné d’innombrables conférences, suis allé dans des centaines de lycées, ai une expérience professionnelle de la télé et de la radio. La réceptivité à mes messages a décliné. La pente s’est accentuée dans la société du XXe siècle. Et on est dans cette France qui me fait mal. Oui, les quelques personnes – peu nombreuses – ayant mon expérience ont sans doute loupé quelque chose, je ne sais pas quoi, si ce n’est qu’à l’inverse de la Reine rouge d’Alice, ils ont couru moins vite que le paysage, que la société. Ils ont échoué."

source lci.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.