Monday, June 08, 2015

La raison délirante de l’Europe, un nouveau fascisme mou ? - Libération

Il est temps d’ouvrir les yeux : les autorités qui se trouvent à la tête de l’Europe incarnent un fascisme nouveau. Ce fascisme, ce n’est plus celui, manifeste et assumé, qui a fait du XXe siècle l’un des grands siècles de la laideur politique ; il s’agit plutôt d’un fascisme mou et retors, dissimulant ses intentions mauvaises derrière un langage qui se voudrait de raison. Mais la raison que manifestent tous ceux qui, aujourd’hui, se trouvent forcés de discuter avec le Premier ministre grec, Aléxis Tsípras, est en réalité une raison délirante. Elle l’est sur plusieurs plans. Suite...... Lire...
Plus: - Laurent de Sutter Laurent de Sutter est un écrivain belge francophone. Il est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussel
- Prof. Dr. Laurent de Sutter
- Montebourg et Pigasse étrillent l’exécutif
- Europe et anti-Europe Joschka Fischer
- A Speech of Hope for Greece Janis Varoufakis 
- L'austérité comme unique cause de rupture  Janis Varoufakis 
- Varoufakis’s Great Game Hans-Werner Sinn
- Europe’s Last Act? Joseph Stiglitz
- How to Default on Sovereign Debt Greece
- Jean-Claude Drunker, le président de commission qui manquait à l'Europe 

Nous sommes dans un totalitarisme soft de marque socialiste; le dernier épisode Montebourg-Valls en est l'illustration. Idem la couverture de Valeurs Actuelles. Hollande n'est il pas devenu le toutou de Merkel?

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.