Wednesday, February 08, 2012

Les Energies de la mer

London Array, le parc éolien offshore aux portes de Londres, continue avec la pose (retardée mais effective) par le navire Sea Worker des trois premières turbines Siemens de 3,6 MW qui lance l'installation des 172 autres et fait de ce parc le plus grand ensemble éolien offshore du monde en activité réalisé par Dong Energy, E-ON et Masdar ...


Le moins que l'on puisse dire est que l'histoire de ce parc n'aura pas été une affaire de tout repos. Si, après les déboires financiers qu'il a connus et qui sont aujourd'hui résolus, le projet parvient à tenir l'objectif industriel d'être achevé à la fin de cette année 2012, comme le laissent entendre ses développeurs (Dong Energy, E.ON et Masdar), on peut dire que certains des plus grands défis techniques et industriels du XXIe siècle auront été surmontés. Ils auront été affrontés "sur le tas", selon l'expression, expérimentant en grandeur réelle les problèmes à mesure qu'ils se sont posés, le tout au prix de risques financiers colossaux. Construire un des premiers grands parcs éoliens en mer du monde, représente une aventure et un défi technique d'un genre tout à fait nouveau ….
A signaler la brêve parue sur notre partenaire le portail anglais marine-renewable-energy.com du 30 janv. 2012.

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.