Saturday, October 28, 2017

Théorie moderne de la monnaie

J'invite à découvrir la théorie moderne de la monnaie et l'équilibre entre les secteurs publique, privé (ménages et entreprises) et reste du monde (exportations moins importations). La somme des trois secteurs est égale à zéro; c'est une identité comptable. Notre balance courante est  déficitaire, ce qui veut dire que le reste du monde est en surplus par rapport à nous. Donc au déficit et à la dette de l'état correspond un surplus du secteur privé. Si l'état voulait être à zéro ou en surplus, le secteur privé devrait être largement en déficit pour compenser, donc en dette équivalente pour que la situation économique se maintienne (sans récession donc). C'est un système de vases communicants.
La quantité de monnaie disponible dans l'économie est distribuée entre tous les acteurs. Le problème est quand le secteur privé est trop endetté et se met à se désendetter par défauts de paiements, redressements judiciaires ou  faillites... et là c'est la crise comme en 2007-2008, crise dont on n'est toujours pas sortis et que seul l'état par les dépenses publiques a atténué (*). L'état lui, ne peut pas être en faillite ni en défaut de paiement. Il a la monnaie pour cela et il taxe pour assurer l'équilibre. Le déficit et  la dette de l'état sont des opportunités d'achats d'actifs pour le secteur privé qui sont ainsi créanciers de l'état. Jusqu'à quand et dans quelles limites, là est la question. Cf. le Japon et sa stagnation depuis 2 décennies; mais les Japonais sont-ils pauvres et malheureux?

(*) Exemple: soit un service public que l'état, une collectivité locale ou un service hospitalier,  veut transférer au privé.  Une personne morale ou physique va se mettre en place pour l'assurer. Pour cela elle va investir et pour cela emprunter auprès de banques. Mais ce n'est pas le même risque. Si l'entreprise ainsi créée ne rencontre pas de clientèle ou qu'elle ne parvient pas à vendre son produit ou service au prix de marché... l'entreprise sera en difficulté... et les bons experts comptables  recommandent plutôt que la faillite, le redressement judiciaire. Les dettes sont bloquées et les créanciers perdent leurs créances... C'est ainsi que la crise de 2007-2008 a commencé. Par le "sur endettement" du secteur privé. Si l'état est à zéro ou en surplus, c'est le secteur privé qui assume tous les risques de maintien  l'économie.  Voir la suite...

1 comment:

  1. le problème c'est que l'état n'est plus % souverain; il est tributaire de l'Europe et de la fameuse règle des % de déficit et % de dette par rapport au PIB. Règle que l'Allemagne a imposé pour la création de l'Euro en 1999. L'Allemagne ne veut pas partager et cette théorie moderne de la monnaie s'applique donc de manière plus draconienne, imposant l'austérité aux pays du Sud.

    ReplyDelete

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.