Thursday, May 25, 2017

Fonctionnement du cerveau et de la mémoire; rappel d'un essai de 2012.

L'actualité Macron législatives, Islam et Manchester m'amènent à relire un essai de 2012.

 Tous les domaines des connaissances humaines, toutes les sciences, toutes les techniques, tous les arts, sont des représentations de l'expérience d'hommes et de femmes, c'est à dire de ce que nous voyons, percevons et comprenons du monde visible et que nous qualifions de monde réel ou réalité. Nous percevons ce monde en notre for intérieur, avec nos cinq sens, en premier lieu la vision, et notre cerveau en crée des représentations c'est à dire des modèles virtuels qui sont stockés à jamais dans nos mémoires. Nous utilisons ces représentations pour nos actions et nous les partageons avec nos congénères par la parole, le langage et sa matérialisation codée en signes et images qu'est l'écriture. Nous expliquons, interprétons ces représentations et ces modèles stockés dans nos cerveaux et nous les utilisons pour conduire nos actions individuelles et collectives, c'est à dire pour réaliser des objectifs et des projets qui affectent le monde, notre environnement, nos semblables et tous les autres êtres vivants du règne végétal et animal. Dans notre cerveau, la continuité de son fonctionnement dans le temps, s'effectue par ce que nommons la mémoire, un processus par lequel nous stockons des expériences et des informations utiles et surtout les récupérons, lorsque nous en avons besoin pour agir. Lire la suite...

No comments:

Post a Comment

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.