mercredi, mars 28, 2012

The shock of shale gas | Matt Ridley sur GWPF (global warming policy foundation)

GWPF Global Warming Policy Foundation vient de publier un important rapport de 32 pages évaluant sous l’angle économique et environnemental les possibilités ouvertes par le gaz de schiste. L’auteur, Matt Ridley analyse successivement les problèmes du « Peak gas », l’exploitation du gaz de schiste dans le monde et en Europe, les prévisions de ressources potentielles, les impacts environnementaux, les fluides de fracturation, les rejets et les quantités d’eau, les impacts sur le paysage et les milieux naturels, les prix, l’efficacité énergétique, le transport, la production d’engrais azotés, les modifications du marché mondial de l’énergie et les émissions de gaz à effets de serre. Lire la suite...

Depuis plus de deux siècles, la consommation d’énergie est passée progressivement du bois au charbon, du charbon au pétrole et plus récemment du pétrole au gaz. Ces modifications du « mixte énergétique » ont chaque fois amélioré le rapport hydrogène/carbone si bien que si l’on poursuit la même trajectoire on obtiendra un rapport de 90 % d’hydrogène en 2060 alors qu’il était de 90 % de carbone en 1850. On assiste donc à une « décarbonisation » progressive de l’énergie… ce que demandent précisément les hommes politiques et les associations de défense de l’environnement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.