samedi, mars 17, 2012

17 mars 1891 : pour 562 émigrés italiens, le rêve américain s'arrête à Gibraltar

Vous prenez Francesco Schettino, le commandant du Concordia, pour un crétin parce qu'il a jeté son paquebot sur des rochers ? Sachez qu'il n'est qu'un commandant de pédalo à côté d'autres commandants. La marine compte une belle collection d'incompétents. Pour aussi regrettable qu'elle soit, la trentaine de morts de Schettino constituent un score ridicule en comparaison d'autres cas. Le 17 mars 1891, 562 de ses passagers et marins perdent la vie parce qu'il empale son paquebot, l'Utopia, sur un navire de guerre. 1891: c'était l'année de naissance de mon père... Lire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.