mercredi, mai 18, 2011

Le FMI met le monde à terre | Attac France; et quel rapport avec l'affaire DSK?

Et quel rapport avec l'affaire DSK?

L’histoire retiendra peut-être que le plus grand complot qui ait été fomenté à la charnière des XXe et XXIe siècles aura été de plonger le monde dans une crise monumentale, parce qu’elle est sociale, économique, financière et écologique. Ou, plus exactement, de fermer les yeux sur les causes réelles de tous ces désastres, résultats d’une logique d’accumulation invraisemblable et d’enrichissement vertigineux d’une minorité. Et, ensuite, de profiter de cette crise pour accentuer encore davantage la pression exercée sur les populations, sur les travailleurs, sur les quelques institutions collectives qui survivent encore comme celles de la protection sociale et des services publics.
... Lire...

6 commentaires:

  1. Bien d'accord avec cette dernière note d'Attac du 17 mai 2011.

    Évidemment elle a été écrite avant l'affaire DSK qui suscite la consternation en France mais aussi tant d'hypocrisie; ce qui apparaît à mesure que les éléments du drame sont distillés et viennent infirmer ou confirmer les propos prématurés des uns et des autres... La théorie du complot prospère surtout à gauche car ce serait le seul moyen de sauver DSK et les chances du PS d'être au second tour de la présidentielle 2012 - on aurait payé 500000 dollars à la femme de chambre pour le compromettre!!!! Sans complot, le PS au pouvoir de 2012 à 2017 c'est mal parti; et on risque de se trouver dans le 21 avril à l'endroit et de devoir voter Sarkozy.

    Plus grave selon moi, la classe politique se discrédite encore et donne du grain au FN! C'est bien connu de tous, les hommes comme les femmes, que le sexe mène l'espèce. Pour avoir fréquenté durant 20 ans les Cinq étoiles du monde entier, je peux dire comment ça se passe. Dès le check-in il suffit de dire qu'on aimerait des services spéciaux... il y a une flopée de filles et on a le choix quand elles viennent frapper à la porte. Et plus on est près du dernière étage, c'est à dire VIP, mieux c'est organisé par la direction de l'hôtel. Tout cela relève de la partie civilisationnelle cachée d'homo.sapiens ce qu'on nomme tabou ou omerta... Rien de plus naturel en somme pour homo.sapiens ses instincts et pulsions nécessaires à la reproduction.

    Mais il ne faut pas que cela dérappe de quelque manière que ce soit; depuis le fait d'être pris en photo et publié dans la presse, ou des violences liées à des comportements pervers!!! Bref, changer le monde? n'y pensons pas! les idées à elles seules n'ont jamais changé le monde! il faut que les gens soient pris par les tripes; c'est ce qui se passe dans les pays arabes aujourd'hui qui était totalement imprévisible hier; et l'imprévisible peut survenir demain en Grèce, en Irlande, au Portugal et partout dans le monde.

    RépondreSupprimer
  2. les peuples malheureux sont donc victimes des forces de l'argent; un peu rapide si on se rappelle que les gouvernements grecs, irlandais ou portugais ont été démocratiquement élus par des populations dont les hyper riches représentent en gros 1% de l'effectif...
    un peu facile d'exonérer alors la masse de sa responsabilité, elle s'est enrichie elle aussi et a vécu au dessus de ses moyens, encouragée par le laxisme ambiant qui conduit par ailleurs au désastre écologique à long terme.

    reste à répartir l'effort le moins mal possible, comme le fait notre sarko en supprimant quasiment l'isf qui pénalisait sans doute nos sdf? ou comme cherche à le faire un très récent pouvoir socialiste en grèce (il faut laisser le désagréable à la gauche, le profit au privé) avec l'aide enthousiaste de l'europe et du fmi, qui n'est jamais qu'un outil commode des pays riches et non le diable en soi!

    attendons donc de voir ce qu'est l'affaire dsk, triste s'il est réellement à ce point sex addict (surtout pour nous qui perdons notre meilleur présidentiable), scandaleuse à très haut niveau si la machine à broyer est à la manoeuvre...

    RépondreSupprimer
  3. Voir cet article trouvé sur Time (anglais); Cliquer.

    Voir aussi cette série de photos, également vue sur Time; elle décrit la carrière politique de DSK ... son ascension et sa chute Cliquer.

    Je pense que l'affaire DSK, comme celle de Bernard Madoff, la faillite de Lehman Brothers, celle de Jérôme Kerviel et de la société générale, est un des éléments de la crise que nous traversons; crise qui exigerait un changement de paradigme plutôt que le sauvetage et la préservation du système qui l'a provoquée. Nous n'avons pas encore assez touché le fond pour que le changement de paradigme s'impose.

    RépondreSupprimer
  4. on mélange un peu tout, même s'il y a eu crime ou délit de dsk nous sommes dans la préhistoire du bipède, pas dans la démesure postmoderne des autres cas cités.
    qd à changer de paradigme, il s'agit d'abord de porter aux affaires des hommes en mesure de comprendre cette notion et susceptibles d'engager une mise en oeuvre, le triste donc est que dsk est (était?) peut être un des rares politiques disponibles susceptible de porter une telle démarche ou ses prémisses, si l'on en croit la démarche des 35h qu'il aurait initiée....
    sarko a gagné avec le travailler plus pour gagner plus, c'est à dire le comble du paradigme actuel, et son 2° tour probable nous fera perdre 5 ans de plus.

    RépondreSupprimer
  5. Il ne serait pas inutile d'expliquer comment le FMI "viole" les Etats pour leur prèter de l'argent. Argent qui, bien souvent, n'est pas remboursé. Dans le cas de la Grèce par exemple, la triche généralisée a bien contribué à la situation devenue désastreuse de ce pays.

    RépondreSupprimer

Vous êtes les bienvenus pour partager et commenter mon analyse de l'économie, de la société et de la politique. Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. A moi de proposer, à vous de réagir, de contredire et de donner plus de richesse dans le contenu, car les commentaires, parties intégrantes des billets, en constituent la valeur ajoutée. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer ou de modérer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-dessus: propos racistes, attaques et invectives personnelles.