10/07/2020

Retour du dossier Retraites. Un édito de Claude Weil sur Var Matin


Si gouverner, c'est choisir entre des inconvénients, le dossier des retraites en est un exemple chimiquement pur. On s'en souvient : le 16 mars, en même temps qu'il annonçait le confinement du pays, Édouard Philippe suspendait la réforme qui venait tout juste d'être adoptée par les députés, au forceps du 49-3. Suspendre ne veut pas dire abandonner. C'était un cessez-le-feu, pas la fin des combats. Il était écrit que le projet qui avait déchiré le pays pendant quinze semaines reviendrait un jour sur le tapis. Rien n'indique qu'il ait perdu de sa capacité à embraser les esprits. La suite via Var Matin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.