16 Oct 2018: Perquisitions houleuses chez Mélenchon et LFI : les journalistes du Parisien font le point.


Sur Facebook, à l'Assemblée et dans les médias, Jean-Luc Mélenchon crie à l'injustice et à la machination politique. AFP

Le leader de la France insoumise dénonce une «opération de police politique».

Des perquisitions houleuses, des images de bousculade et des accusations cinglantes. Au lendemain des perquisitions qui ont visé son domicile, ceux de ses assistants et les locaux de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon ne décolère pas. Le député des Bouches-du-Rhône continue de dénoncer ce qu'il appelle une «énorme opération de police politique».
Les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales ont mené une dizaine de perquisitions mardi dans le cadre de deux enquêtes préliminaires visant son mouvement. L'une sur de présumés emplois fictifs au Parlement européen, l'autre sur ses comptes de campagne de la présidentielle 2017.  Suite...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout peut être écrit et publié mais dans le respect de la liberté de penser de chacun et la courtoisie. Les commentaires sont modérés. Je me réserve de supprimer tout commentaire indésirable selon les critères énoncés ci-après: propos racistes, attaques et invectives personnelles.